AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin ~ Angel & Fauve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
G. Angel Thompson

avatar

√ Quartier d'habitation : Williamsburg (Brooklyn)
✗Passion première : La musique.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 299
√ Messages : 125

MessageSujet: Re: C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin ~ Angel & Fauve   Lun 8 Déc - 17:59

Fauve & Angel : C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin.

J'ignorais encore totalement comment j'allais devoir m'y prendre pour séduire la jolie jeune femme. Mais je savais d'ors et déjà que ça n'allait pas non plus être si simple que ça. Parce que je voyais bien que même si elle n'avait jamais l'air de vouloir s'éloigner de moi, elle ne semblait quand même pas tout à fait apte à créer n'importe quel genre de lien avec moi. Est-ce qu'elle se refusait de vivre une relation amoureuse ? Si tel était le cas, ça n'allait clairement pas être simple, je pouvais bien le confirmer. Parce qu'elle allait forcément me fuir si je faisais un pas vers elle. Ce qui était à éviter à tout prix. J'avais vraiment la sensation qu'au moindre faux pas, il me faudrait absolument tout reprendre depuis le début. Et même si je l'appréciais déjà beaucoup, je ne me voyais pas tout recommencer. En grande partie parce que je ne serais plus autant à l'aise et que je risquais de lourder sérieusement, au point où elle finirait par tout naturellement voir clair dans mon jeu. Peut-être pas au point de parfaitement saisir ce que je faisais, non plus. Parce qu'il faudrait être devin ou télépathe pour ça, limite ! Mais moi, je finirais peut-être par cracher le morceau si je me sentais pris au piège pour de bon. Et franchement, si on pouvait éviter cela, ce serait bien mieux. Donc, autant tout faire pour réussir cette petite affaire, du premier coup. Et tant pis si ça me prenait beaucoup de temps.

J'espérais qu'être attentionné, n'était pas de trop pour elle. Qu'elle n'allait pas finir par me trouver lourd. Parce que je n'avais que ce genre de corde là à mon arc. Et puis j'étais naturellement comme ça. Je ne jouais donc pas à fond la comédie non plus, cela va s'en dire ! « Ca va aussi, merci ! Et non, rassures-toi, niveau dépaysement, j’ai vu bien pire ! » Je souris d'une façon tout à fait sincère à sa réponse. Parce que j'étais réellement ravi d'apprendre que tout allait bien pour elle et que le changement soudain, ne l'avait pas trop perturbé. En même temps, moi je pensais que c'était forcément mieux que de loger dans une chambre d'hôtel froide et super impersonnelle ! Mais ce n'était là que mon avis ... Gardant toujours en tête que je me devais d'être le plus parfait possible, je lui proposai mon aide pour aller récupérer ses cartons. C'était aussi parce que j'étais du genre serviable, que je lui faisais cette proposition, qu'on se le dise bien quand même ! « Oui, s’il te plait… Il me reste juste deux cartons à monter, si on s’y met tous les deux, ça sera plus rapide ! » Je hochai positivement la tête en portant ma tasse de café à mes lèvres, pour la terminer rapidement. « Aucun problème, je te suis ! » Assurai-je sans aucune hésitation. Elle eut le temps de filer, pendant que je terminais ma tasse et allais la poser sur le bord de l'évier, en attendant que je puisse la laver. Après quoi, je rejoignis rapidement la jeune femme à sa voiture. Je lui souris en arrivant à sa hauteur et récupérai l'un des cartons devant lesquels elle m'attendait. L'air de rien, je la frôlai quelque peu au passage. Et sans voir l'air troublé le moins du monde, je fis demi tour. J'étais pourtant surpris d'avoir été bel et bien troublé par ce bref contact. Ce qui n'était aucunement prévu dans mon plan ... Pourtant, je tâchais de garder un air impassible tandis que nous regagnions l'ascenseur, puis l'appartement.

realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Fauve Montgomery

avatar

√ Quartier d'habitation : LONG ISLAND CITY
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 371
√ Messages : 144

MessageSujet: Re: C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin ~ Angel & Fauve   Ven 12 Déc - 18:30




Angel  & Fauve
« C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin. »
Pour le moment, Angel avait une attitude totalement irréprochable. Et ça, clairement, c’était un très bon point ! J’espérais cependant qu’il n’allait pas tenter un quelconque rapprochement maintenant que nous étions colocataires. Ce serait sacrément con de venir tout gâcher. Parce que oui, s’il venait à me tourner autour, les choses deviendraient vraiment compliquées… Même si le jeune homme était loin de me déplaire, je ne souhaitais pas de relation amoureuse. Pas maintenant… C’était beaucoup trop tôt. J’avais énormément souffert et n’avais plus la moindre confiance en les hommes sur le plan amoureux. Angel semblait être un type vraiment adorable. Mais je préférais que l’on reste simplement amis… Je n’étais pas prête à autre chose. Et si Angel venait à espérer cela, ce serait une mauvaise chose. Parce qu’il finirait par être déçu. Et je ne désirais pas une telle chose ! Puis, clairement, s’il me tournait autour, cela serait compliqué à gérer pour moi aussi… Parce que j’avais beau me conforter dans l’idée que je ne voulais aucune relation amoureuse, Angel m’attirait. Et si je découvrais que c’était réciproque…. J’allais devoir énormément prendre sur moi pour ne pas craquer. Enfin, ça, c’était dans l’hypothèse où il tenterait quelque chose. Peut-être n’était-il pas du tout intéressé. Auquel cas, les choses seraient plus simples pour moi. Ou pas. Seul l’avenir me le dirait. Mais tant que l’attirance que j’avais pour lui était à sens unique, ça devrait aller.  

En tout cas, j’appréciais vraiment toutes les petites attentions qu’il pouvait avoir à mon égard. Le simple fait qu’il se soucie de savoir si je n’avais pas trop été dépaysée était bien la preuve qu’il n’en avait pas rien à faire de moi. Et même si je ne voulais pas que ça aille trop loin, je devais bien avouer que c’était appréciable de voir qu’il ne se contrefichait pas de moi et mon bonheur.  Je le rassurais donc vite à ce propos, déclarant que tout allait bien. Il fallait bien plus qu’une nuit dans un nouvel endroit pour me perturber ! Et puis, son appartement était tout de même bien mieux que la chambre que j’occupais à l’hôtel. Puis, puisqu’il me le proposa à nouveau, j’acceptais finalement qu’il vienne m’aider à rentrer les cartons restants. Ce n’était pas bien méchant puisqu’il m’en restait seulement deux. L’avantage d’avoir emménagé à New-York seulement quelques mois auparavant était bien le fait que je n’avais encore que peu d’affaires. « Aucun problème, je te suis ! » Je prenais un peu d’avance en regagnant ma voiture, laissant le jeune homme terminer son café et me rejoindre. Angel ne tarda pas à arriver et s’approcha de moi afin de récupérer l’un des deux cartons. Au passage, son corps frôla très rapidement le mien. Suffisamment pour que je le remarque et me fige un très bref instant avant de me reprendre. C’était un peu troublant de l’avoir si proche de moi. Et ce contact physique prouvait bien qu’il était proche… Très proche. Un peu trop, même ! Même si cela avait été très bref, j’avais largement eu le temps de respirer son parfum. D’ordinaire, j’aimais déjà beaucoup les parfums pour homme. Mais clairement, le sien me faisait un sacré effet. Tentant de chasser cela de mon esprit, je m’emparais du dernier carton et reprenais la direction de l’appartement que nous occupions. Ce qui m’inquiétais de plus en plus, c’était le fait d’avoir pu être troublée par si peu. Comment allais-je bien pouvoir gérer cela par la suite ? Etant désormais colocataires, la logique voulait que l’on se rapproche tout de même un peu plus. Une fois dans l’appartement, je me dirigeais vers ma chambre où je déposais le carton, laissant Angel faire de même. « Merci ! Bon, et bien maintenant, il ne me reste plus qu’à tout déballer ! » déclarais-je d’un ton faussement amusé. Parce que franchement, cela devenait pénible de faire et défaire des cartons. Mais soit, c’était ainsi ! Et puis, là, je n’avais pas l’intention de repartir de sitôt…





BY .SOULMATES


_________________
Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais. ▵ ©️endlesslove.
Happiness is a journey, not a destination ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
G. Angel Thompson

avatar

√ Quartier d'habitation : Williamsburg (Brooklyn)
✗Passion première : La musique.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 299
√ Messages : 125

MessageSujet: Re: C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin ~ Angel & Fauve   Lun 15 Déc - 20:12

Fauve & Angel : C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin.

Je ne savais pas du tout combien de temps cette histoire allait prendre. Mais je me doutais que ça n'allait pas être si simple que ça. Je sentais que Fauve, même si elle parvenait à faire mine de rien, tentait de se cacher derrière une épaisse carapace; Est-ce qu'elle avait trop souvent souffert en amour ? C'était l'impression qu'elle me donnait. Mais ce n'était basé que sur une impression. Quelque chose qui n'était pas tout à fait réel non plus. Juste une hypothèse comme ça. Et peut-être que je me trompais lourdement. Mais en attendant, comme je n'étais sûr de rien, je ne préférais pas tenter le diable. Parce que selon moi, j'allais avoir une chance. Une seule. Pas deux, ça non. Ou peut-être que si. Mais je ne voulais pas risquer et faire une connerie. Parce qu'une fois que ce serait fait, il n'y aurait pas le moindre retour en arrière possible. Donc, pour le moment, tout se jouait dans l'observation. Il fallait que je l'observe et apprenne à la connaître, pour y voir plus clair et tenter d'anticiper, peu à peu, la moindre de ses réactions. Bon, il y avait quand même peu de chance pour que j'apprenne à la connaître par coeur en peu de temps. Mais ça viendrait. Je ne m'en faisais pas le moins du monde pour ça. Je me sentais prêt à me montrer patient comme jamais. Parce que l'importante somme d'argent qui m'attendait à la clé, valait largement une patience digne de ce nom de ma part !

En attendant, je comptais bien demeurer l'homme le plus prévenant du monde. Je voulais lui montrer que je savais être le genre à prendre soin des autres. Ainsi, je ne me fis pas prier pour la rejoindre à sa voiture où je récupérai un carton. J'aurais bien pris les deux pour lui éviter de s'épuiser inutilement. Mais ils étaient bien trop volumineux pour que je puisse les prendre en même temps tous les deux. Je fis mine de rien quand nos corps se frôlèrent brièvement. Pourtant, je fus moi même surpris par la légère décharge électrique que je crus ressentir. C'était sans doute très idiot. Et j'étais certainement le seul de nous deux à l'avoir ressenti. Alors je ne fis pas le moindre commentaire et me contentai de filer avec le carton, en direction de l'ascenseur où elle me rejoignit tout aussi rapidement. Une fois arrivés tous les deux à destination, je vins poser son carton à côté de l'autre, dans sa chambre. « Pas de problème ! Si t'as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas surtout ! » Lui rappelai-je avec un mince sourire. J'étais certain qu'elle était du genre à refuser de demander de l'aide, par peur de déranger ! En attendant, je ne pouvais pas vraiment l'aider à déballer ses affaires. C'était sans doute super intime comme truc ! Je la laissai donc et regagnai la cuisine où je pris le temps de terminer de ranger et laver tout ce que j'avais sorti pour mon petit déjeuner.

realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Fauve Montgomery

avatar

√ Quartier d'habitation : LONG ISLAND CITY
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 371
√ Messages : 144

MessageSujet: Re: C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin ~ Angel & Fauve   Mer 17 Déc - 18:51




Angel  & Fauve
« C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin. »
Du peu que je le connaissais, Angel semblait bien en tout point. Le gendre idéal par excellence. Et c’était ça le problème… Il semblait trop parfait. Cela devait bien cacher quelque chose, non ? Peut-être pas en fait… Cela venait peut-être simplement de moi… Il fallait bien dire que je n’étais pas toujours tombée sur des gens biens. Alors forcément, l’idée que quelque part, un homme bien et sincère puisse exister, me paraissait être une aberration. Ce n’était pas possible. Tout cela était trop beau pour être vrai et Angel avait certainement quelque chose à cacher… Et, parallèlement à ça, je ne pouvais m’empêcher de fondre devant l’homme que je découvrais. Certes, il y avait certains moments où je redevais rationnelle et me disait qu’il y avait forcément anguille sous roche. Mais la plupart du temps, je le voyais comme quelqu’un de bien. Vraiment. Et c’était bien ça le pire… Parce que je ne me méfiais qu’à moitié. Et je savais bien que plus il se montrerait si parfait envers moi, plus j’aurais envie de lui faire confiance. Et plus je pourrais tomber sous son charme. Je ne me connaissais que trop bien et savais qu’en restant auprès de lui, je prenais ce risque là. Sauf si je lui découvrais certains traits de caractères insoupçonnés et qui seraient pour moi rédhibitoires. Une petite partie de moi espérait cela… Je ne voulais pas ressentir quoi que ce soit d’amoureux pour lui. Et j’en venais à espérer lui trouver certains défauts afin qu’il ne puisse rester qu’au stade d’ami. Mais ce n’était pas gagné… Il suffisait de voir l’effet qu’un simple contact entre nos peaux pu me faire.  Ce n’était pourtant pas grand-chose mais cela avait suffi à me troubler…

« Pas de problème ! Si t'as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas surtout ! » Je souris en hochant la tête, le laissant retourner vaquer à ses occupations. Et de mon côté, j’entrepris de vider mes cartons. Essentiellement des vêtements ainsi que quelques effets personnels. Et des souvenirs de voyage. L’appartement que je louais auparavant étant meublé, je n’avais donc pas eu le souci de tout acheter. Et du coup, déménager devenait aussi bien plus simple puisque je n’avais pas grand-chose à transporter. Je pris donc le temps de tout sortir et ranger dans ma chambre. J’allais rester ici pendant un bon moment alors autant faire de cette pièce un petit cocon. Ou du moins, un endroit vraiment à moi, où je me sentirais bien. Une fois tous les cartons vidés, je retournais dans la pièce principale, où je retrouvais le jeune homme. « Besoin d’aide ? » demandais-je afin de peut-être me rendre utile. Cela pouvait paraître stupide, mais n’ayant jamais été en colocation, je ne savais pas vraiment comment me comporter. Pas concernant le fait de l’aider ou pas. Mais plutôt sur l’attitude générale à avoir… Je n’avais pas envie de rester enfermée dans ma chambre. Cela ne se faisait peut-être pas trop… Et je ne savais pas quoi faire de plus en sa compagnie. A vrai dire, nous ne nous connaissions pas suffisamment pour discuter tant et plus. Ni même pour faire des sorties ou activités ensemble. Bref, j’étais un peu perdue et gênée, mais cela finirait bien par s’estomper. Il fallait juste que je prenne mes marques.





BY .SOULMATES


_________________
Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais. ▵ ©️endlesslove.
Happiness is a journey, not a destination ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
G. Angel Thompson

avatar

√ Quartier d'habitation : Williamsburg (Brooklyn)
✗Passion première : La musique.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 299
√ Messages : 125

MessageSujet: Re: C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin ~ Angel & Fauve   Lun 22 Déc - 17:44

Fauve & Angel : C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin.

J'avais vraiment intérêt à ne pas m'attacher à Fauve. Déjà que j'étais peiné à l'idée de la blesser, mais ce serait pire encore si je finissais par tenir à elle. Ca ne faisait pas le moins du monde partie du plan. Or, il fallait à tout prix que je m'y tienne. Aucun écart n'était autorisé ! Ce serait quand même con que je sorte blessé et peiné de tout ça, alors que le but n'était pas là du tout. Qu'elle était supposée être la seule à souffrir de cette histoire. J'ignorais pour quelle raison elle devait souffrir d'ailleurs. Mais ça, ça ne me regardait pas le moins du monde. Je devais rester en dehors de ça et j'allais le faire autant que possible. Enfin de toute façon je n'étais pas encore à ce point là. J'en étais même très loin encore. Beaucoup de temps allait encore devoir passer avant qu'elle ne commence à s'attacher à moi. J'en étais bien conscient et ça faisait plus que parti du truc. La patience était une vertu. Et je pensais l'avoir celle là. Au moins une ne serait pas de refus en tout cas ! Non, clairement, ce qui m'inquiétait le plus n'était pas le fait de trouver la patience requise pour aller au bout des choses. Ce qui m'inquiétait, c'était de m'attacher à elle durant ce laps de temps. Surtout après avoir réalisé qu'un courant réel passait entre nous. Que si je me laissais aller, je pourrais être vraiment attiré par elle. Il faut dire qu'elle était une belle femme. Et qu'il faudrait être aveugle pour ne pas s'en rendre compte ...

Enfin je devais quand même éviter de penser aussi négativement. Parce que ça reviendrait à demander à la poisse de se présenter à moi. Ce qui était franchement à éviter, dans la mesure du possible ! Pour l'heure, j'évitais de me montrer trop prévenant quand même. Enfin j'en faisais déjà pas mal en ce sens là me semblait-il. En l'aidant à monter ses cartons et en n'ayant de cesse de lui proposer mon aide, encore et toujours plus. Comme si ce n'était jamais assez. « Besoin d’aide ? » Mais pour le coup, c'était donc à son tour de me proposer de m'aider, apparemment. Ce qui m'arracha un léger sourire amusé. Je posai une dernière tasse dans le placard, avant de me tourner vers elle. « Non c'est bon, j'ai terminé ! » Lui répondis-je sans me départir un seul instant, de mon sourire des plus sincères. « Par contre je pensais qu'on pourrait aller faire quelques courses ensemble. Qu'est-ce que tu en dis ? Qu'il ne manque rien pour les jours à venir et que tu n'ais pas à aller récupérer des trucs que j'ai pas ici, encore et encore. » Bon soit, pour tous les trucs féminins -que je n'avais évidemment pas du tout chez moi- j'allais la laisser gérer de son côté, pendant qu'on serait dans les magasins. Parce que je ne me voyais pas aller lui choisir ses tampons ou sa cire, par exemple.

realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Fauve Montgomery

avatar

√ Quartier d'habitation : LONG ISLAND CITY
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 371
√ Messages : 144

MessageSujet: Re: C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin ~ Angel & Fauve   Ven 26 Déc - 12:08




Angel  & Fauve
« C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin. »
J’avais souffert. C’était un fait indéniable. Et cette souffrance avait été aussi psychologique que physique… J’avais vraiment eu des moments difficiles. Principalement avec mon ex-mari… Enfin, sur l’ensemble de ma vie amoureuse. Enfin, tout particulièrement mon mariage… Mais j’étais passée à autre chose. J’avais repris ma vie en main et tentais désormais de me reconstruire ailleurs, tentant tant bien que mal d’oublier toute cette douleur. Et, clairement, je pensais en avoir fini avec cela. Mon ex-mari avait quitté ma vie et j’espérais bien qu’il ne chercherait jamais à y revenir. En tout cas, pour le moment, cela se passait très bien. J’en étais même surprise… Depuis que j’étais partie – qui plus est durant son absence – en laissant seulement les papiers du divorce, nous n’avions pas eu le moindre contact. Pourtant, j’aurais vraiment cru qu’il se montrerait plus résistant… Mais soit, je n’allais pas m’en plaindre ! J’étais surtout très loin d’imaginer ce qu’il avait déjà comploté… D’ailleurs, mon souci principal à ce moment là était plutôt Angel. A vrai dire, ce n’était pas un gros problème… C’était juste la crainte de finir par m’attacher à lui. Sur le plan amoureux, surtout. Parce que, soyons honnêtes, il avait tout pour plaire. Et je savais bien que s’il continuait à se montrer aussi adorable, j’allais finir par vraiment ressentir des choses pour lui. Pas une simple attirance… C’était là que ça devenait risqué. Parce que je ne voulais pas m’attacher… Pas déjà. J’allais avoir besoin de temps pour envisager sérieusement une nouvelle relation…

Cela n’était sans doute que temporaire. Parce que je n’allais tout de même pas passer le restant de ma vie, seule. C’était juste que, pour le moment, la douleur étant bien trop fraîche pour que je puisse imaginer refaire ma vie. Mais soit. Avec le temps, cela s’effacerait sans doute… Et puis, je finirais par rencontrer un homme avec qui tout se passera bien. Le fait était qu’une petite partie de moi se demandait si cet homme n’était pas Angel… Enfin, pour ça, il faudrait qu’il se sente aussi attiré par moi. Et à ce niveau là, je n’en savais rien. Et puis, c’était mieux ainsi ! La situation serait vraiment étrange et gênante, si je venais à découvrir que l’attirance que j’avais pour lui était réciproque. Bref, je ne souhaitais vraiment pas que les choses deviennent ambigües entre nous.. Et pourtant, je n’avais de cesse de penser à de telles choses ! Ainsi, une fois mes cartons déballés, je retrouvais Angel dans la cuisine, où je lui proposais mon aide. « Non c'est bon, j'ai terminé ! » Je hochais légèrement la tête avant de jeter machinalement un regard sur mon portable pour vérifier l’heure. N’ayant jamais été en colocation, je ne savais juste pas quoi faire ni quoi dire. Heureusement, Angel reprit assez rapidement la parole. « Par contre je pensais qu'on pourrait aller faire quelques courses ensemble. Qu'est-ce que tu en dis ? Qu'il ne manque rien pour les jours à venir et que tu n'ais pas à aller récupérer des trucs que j'ai pas ici, encore et encore. » Oui, ça c’était une bonne idée ! Evidemment, il y avait certaines choses qu’il ne pouvait pas avoir ici… Et puis, dans la mesure où nous allions partager nos repas, il semblait logique que je paye aussi une partie de la nourriture. « Oui, bien sûr, allons-y ! Je vais récupérer mes affaires et on pourra y aller… » répondis-je en souriant. Je filais prendre ma veste ainsi que mon sac et rejoignais Angel devant la porte d’entrée. « Je te suis ! »





BY .SOULMATES


_________________
Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais. ▵ ©️endlesslove.
Happiness is a journey, not a destination ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
G. Angel Thompson

avatar

√ Quartier d'habitation : Williamsburg (Brooklyn)
✗Passion première : La musique.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 299
√ Messages : 125

MessageSujet: Re: C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin ~ Angel & Fauve   Dim 28 Déc - 18:22

Fauve & Angel : C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin.

Dans le fond, il était sans doute vraiment préférable que je ne connaisse pas les raisons pour lesquelles Fauve semblait aussi fermée à l'idée d'avoir une relation avec un homme. Et que je ne sache pas non plus pourquoi on m'avait demandé de lui faire une chose pareille. parce qu'alors, j'aurais sans doute eus quelques remords de trop, qui m'auraient poussés à faire marche arrière. J'aurais alors renoncé à une rondelette somme d'argent. Ce que je ne pouvais décemment pas envisager de façon sérieuse pour le coup. Je ne pouvais pas dire non à une telle somme d'argent. Alors autant que je ne connaisse pas tous les détails. J'éprouvais déjà assez de culpabilité sans être au courant de tout. Et c'était bien assez comme ça ! Je ne voulais pas regretter mes décisions et revenir sur ma parole. De toute façon, je ne le pouvais vraiment pas. Parce que même si je faisais marche arrière maintenant pour avoir une chance réelle avec Fauve, j'étais certain que ça ne changerait rien. Elle allait forcément me détester pour avoir seulement pu imaginer de faire un truc aussi horrible. de le lui faire à elle, qui semblait être la sympathie incarnée. Je n'arrivais toujours pas à croire à ce que j'allais faire. Quel genre de monstre étais-je en train de devenir ? Je ne me reconnaissais vraiment pas du tout .Et ce n'était que le début. Je n'avais encore rien fait de véritablement horrible. Mais ça ne saurait tarder, vu à quelle vitesse les choses semblaient aller.

Pour l'heure, il fallait surtout que nous nous occupions de son installation réelle chez moi. Elle était désormais ma colocataire. Or, je n'avais certainement pas tout ce qui était nécessaire pour sa petite vie, chez moi. A commencer par certains produits d'hygiènes. Et puis au niveau de la nourriture, je n'avais pas vraiment tout ce qu'il fallait pour deux personnes, sur plusieurs jours. Autant ne pas tenter le diable et de se retrouver avec de gros manques de produits. Autant niveau cuisine que pour le reste. A ma proposition, elle ne prit pas le temps de réfléchir. Pour elle aussi c'était donc tout vu. Elle acceptait que nous filions faire quelques courses. Quand bien même ce n'était sans doute pas la chose la plus chouette à faire. Ca marquait quand même le début de notre colocation ! Je souris donc et hochai la tête, avant de rejoindre l'entrée où j'enfilai ma veste et ma paire de chaussures à nouveau. « Je te suis ! » Je vérifiai que les clés et mon portable étaient dans mes poches, avant d'ouvrir la porte et quitter l'appartement en sa compagnie. « On prend ma voiture ? Ce serait bête de prendre deux voitures. » Lui proposai-je tandis que nous attendions tranquillement l'ascenseur, dans lequel nous eûmes ensuite tôt fait d'entrer tous les deux. Et une fois arrivés en bas, nous gagnâmes ma voiture, direction l'une des grandes surfaces du coin. « On aurait peut-être du faire une liste, non ... ? »

realised by morphine.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Fauve Montgomery

avatar

√ Quartier d'habitation : LONG ISLAND CITY
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 371
√ Messages : 144

MessageSujet: Re: C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin ~ Angel & Fauve   Dim 4 Jan - 19:13




Angel  & Fauve
« C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin. »
Je n’avais pas choisi cette colocation par pur hasard. J’étais déjà venue ici, presque à l’improviste, et j’avais bien vu qu’Angel vivait seul et semblait se débrouiller. Il n’était à priori pas le genre d’homme à laisser traîner ses affaires n’ importe où, etc… Ou alors, il avait eu le temps de tout ranger avant mon arrivée. Du peu que je le connaissais, il semblait être un chouette colocataire. Pas le genre de type à profiter de ma présence pour me laisser m’occuper de toutes les tâches ingrates ! Et heureusement d’ailleurs ! Je n’étais absolument pas là pour ça… Mais Angel ne semblait pas de ce genre là et tant mieux ! Pour le moment, je devais même dire qu’il se montrait plutôt parfait. C’était stupide, mais je remarquais chaque petite attention qu’il avait envers moi. Et j’aimais beaucoup cela. Il fallait bien avouer que ce n’était pas mon ex-mari qui aurait agit ainsi… Alors c’était un peu nouveau pour moi. Mais très plaisant. Vraiment. J’étais même très touchée par la gentillesse du jeune homme. Comme quoi, il existe encore de bonnes personnes sur cette terre ! Bon, d’accord, cela ne faisait que peu de temps que je le connaissais… Et c’était peut-être un peu trop tôt pour être certaine qu’il était réellement sincère et bon. Enfin, il en avait tout l’air… Rien en lui ne pouvait me mettre la puce à l’oreille ni m’incitait à me méfier. J’avais beau m’être déjà faite avoir, je demeurais toujours aussi naïve… Même si, pour le coup, il fallait être tordu pour imaginer ce que cachait réellement le jeune homme.

Enfin, dans l’immédiat, il était surtout question d’aller faire des courses. Puisque nous vivions désormais ensemble, il semblait normal que nous achetions de la nourriture supplémentaire ainsi que quelques produits. « On prend ma voiture ? Ce serait bête de prendre deux voitures. » Oui, c’était une bonne idée. Inutile de gaspiller le double d’essence pour rien. « Tu as raison, prenons ta voiture. » confirmais-je juste avant que l’ascenseur arrive à nous. Je laissais ensuite Angel passer devant et le suivais jusqu’à sa voiture. « On aurait peut-être du faire une liste, non ... ? » Etant organisatrice d’événements, j’aurais du y penser et proposer moi-même de faire cette liste. Sauf qu’hormis pour mon travail, je ne fonctionnais pas ainsi. J’étais plutôt du genre à aller dans les grandes surfaces et faire mon choix une fois là-bas. Je savais généralement ce qu’il me fallait… Et sans faire de liste. Mais peut-être que pour le coup, nous aurions du. « Mouais, peut-être… Enfin, perso, j’ai l’habitude de faire sans… Et puis, si on oublie quelque chose, ce ne sera quand même pas la fin du monde ! » déclarais-je tranquillement. Je n’étais vraiment pas du genre à me prendre la tête pour ce genre de choses. J’étais toujours à temps de revenir faire quelques courses dans la semaine si nous avions oublié certaines choses.



BY .SOULMATES


_________________
Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais. ▵ ©️endlesslove.
Happiness is a journey, not a destination ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
G. Angel Thompson

avatar

√ Quartier d'habitation : Williamsburg (Brooklyn)
✗Passion première : La musique.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 299
√ Messages : 125

MessageSujet: Re: C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin ~ Angel & Fauve   Lun 12 Jan - 17:43

Fauve & Angel : C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin.

C'était la première fois que je vivais avec quelqu'un d'autre qu'un membre de ma famille. Je n'avais jamais eus pour colocataire, quelqu'un d'autre que l'un de mes frères par exemple. Il allait donc sans doute me falloir un peu de temps pour m'habituer à ça. M'habituer à vivre avec une femme que j'étais supposé séduire, surtout. Ca risquait quand même de s'avérer un peu plus compliqué, de séduire une femme qui allait me voir dans la vie de tous les jours et se rendre compte de tous mes défauts. Ce n'était peut-être pas la meilleure façon de procéder. Mais je n'avais pas envisagé les chose autrement, quand je m'étais rendu compte qu'elle ne semblait pas prête à accorder sa confiance à un homme. Quand elle m'avait semblé ne pas pouvoir avoir le courage de tenter une relation amoureuse avec qui que ce soit. En tout cas, j'ignorais complètement dans quoi je m'engageais exactement. Si ça allait être super compliqué ou pas tant que ça finalement. J'espérais juste que j'allais y arriver. Evidemment, c'était même mon souhait le plus cher. Celui ci n'était pas d'éviter de la blesser. Puisque je savais très bien que c'était foutu d'avance. le but était bien de la blesser. Même si j'ignorais complètement la raison de tout ça. Dans le fond, ça ne me regardait pas du tout. Je ne faisais que ce pourquoi j'étais payé, sans poser de question.

Mais pour le moment, comme je devais faire les choses lentement pour ne pas faire de connerie, je décidai qu'il était temps d'aller faire quelques courses en compagnie de la jeune femme. Elle semblait d'accord avec moi. Raison pour laquelle nous gagnâmes ensemble ma voiture dans laquelle nous prîmes place, direction une grande surface. En chemin, je ne pu m'empêcher de songer qu'avoir une liste n'aurait pas été une mauvaise chose. Mais elle me rassura bien vite à ce sujet et je haussai donc les épaules. Nous allions donc faire sans. Aucun souci pour moi. J'étais habitué à faire sans, également. Si j'y pensais soudainement, c'était surtout parce qu'il s'agissait de nos premières courses ensemble et que ça risquait pas mal d'être le bordel du coup. « Ce serait quand même dommage qu'on soit forcé d'y retourner deux à trois fois dans la semaine, parce qu'on se rendra compte de tous les trucs oubliés, en allant. » Remarquai-je tout de même, avec un petit rire amusé. Malgré tout il fallait y aller ! Je filai donc en direction d'un magasin devant lequel je me garai sans plus tarder. « Bon, quitte à y passer deux heures, on va quand même tâcher de prendre un max de choses qui s'avéreront utiles ! » Et puis si elles ne s'avéraient pas utiles, eh bien tant pis. Au moins on les aurait, en cas de besoin !

realised by morphine.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Fauve Montgomery

avatar

√ Quartier d'habitation : LONG ISLAND CITY
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 371
√ Messages : 144

MessageSujet: Re: C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin ~ Angel & Fauve   Sam 24 Jan - 11:48




Angel  & Fauve
« C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin. »
Angel ne savait rien de mon passé. Et il était sans doute loin de se douter de quoi que ce soit… Il pouvait, tout au plus, se douter que j’avais été déçue en amour. Mais il y avait peu de chances pour qu’il ait déjà compris que j’avais été battue. Et trompée, aussi. A vrai dire, seule une personne était au courant de cela, en dehors de mon ex-mari lui-même. Ce n’était pas vraiment le genre de chose qu’on déclare à tout va. Et encore moins lorsqu’on vient de faire la connaissance de quelqu’un. Je me voyais mal balancer ça à Angel maintenant. Ce n’était même pas sûr qu’un jour, je le fasse. En tout cas, ce n’était pas dans mes projets. Je n’aimais vraiment pas en parler. Au contraire, j’essayais autant que possible de laisser ça dans un coin de ma mémoire et de l’oublier. Ou d’y penser le moins souvent possible. Et puis, pourquoi en parler au jeune homme ? Cela ne le concernait pas et il en avait sans doute rien à faire. Bref, il y avait donc peu de chance pour qu’il apprenne un jour cela. Surtout qu’il n’était que mon colocataire. Bon, d’accord, pour une première colocation, j’avais quand même choisi un mec  foutrement charmant. Et adorable, semblait-il. Tout ça alors que je m’étais promis de rester prudente avec les hommes. Et de ne rien retenter prochainement. J’avais encore peur de souffrir et préférait donc envisager le célibat encore quelques temps. Sauf qu’avec Angel sous le même toit que moi, ça risquait peut-être d’être un peu plus compliqué. Il fallait bien dire qu’emménager avec un type aussi plaisant – et tout à fait à son goût – alors qu’on sort d’une histoire douloureuse et qu’on ne croit plus vraiment en l’amour, c’est un peu risqué. Et stupide aussi. A croire que j’aime rendre les choses plus compliquées…

Enfin, pour le moment, tout se passait très bien. Après tout, je n’étais officiellement là que depuis la veille. L’inverse serait donc étonnant. Ainsi, dans l’immédiat, il était surtout question de faire des courses. Mon arrivée était un peu soudaine et il fallait donc acheter quelques trucs pour nous éviter de manquer de quoi que ce soit dans la semaine. « Ce serait quand même dommage qu'on soit forcé d'y retourner deux à trois fois dans la semaine, parce qu'on se rendra compte de tous les trucs oubliés, en allant. » Je souris légèrement en hochant la tête. « Oui, c’est certain ! » répondis-je en commençant à réfléchir à ce qu’il nous fallait. Nous arrivâmes alors devant un magasin, devant lequel Angel se gara. « Bon, quitte à y passer deux heures, on va quand même tâcher de prendre un max de choses qui s'avéreront utiles ! » Oui, tant qu’à faire, autant repartir avec des choses utiles ! Je souris en acquiesçant avant de récupérer un charriot à l’entrée du magasin. Puis, une fois dans le magasin, nous fîmes nos courses, essayant de ne rien oublier d’essentiel. Et après sensiblement une heure dans le magasin, à éplucher tous les rayons pour être sûrs de ne rien oublier, je me tournais vers Angel. « Bon, je crois qu’on a  tout là, non ? On passe en caisse ? » demandais-je finalement avant de jeter un dernier coup d’œil dans notre caddie. Oui, tout semble y être !




BY .SOULMATES


_________________
Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais. ▵ ©️endlesslove.
Happiness is a journey, not a destination ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
G. Angel Thompson

avatar

√ Quartier d'habitation : Williamsburg (Brooklyn)
✗Passion première : La musique.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 299
√ Messages : 125

MessageSujet: Re: C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin ~ Angel & Fauve   Dim 1 Fév - 12:40

Fauve & Angel : C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin.

J'allais vraiment devoir jouer les bonnes cartes aux bons moments, pour amadouer pleinement Fauve et la faire tomber dans mon piège. Le fait est que je n'étais vraiment pas un manipulateur né. Jouer la comédie comme ça, ce n'était pas mon truc du tout. Je respirais plutôt la bonté et l'honnêteté. Bon, pas non plus de façon excessive au point d'être stupidement naïf non plus. Il ne fallait pas exagérer quand même ! Mais dans tous les cas, je n'étais clairement pas ce genre d'homme qui faisait des choses avec une raison et un but bien précis. Mais pour le coup, c'était bien ce que je faisais. ou étais sur le point de faire en tout cas ! Tout ça pour un beau chèque à la fin. Pour le moment, j'essayais de ne pas trop y penser. Mais une fois que ce serait fait, j'allais clairement devoir apprendre avec la culpabilité. Mais ce serait tant pis pour moi. J'étais toujours là en train de poursuivre sur cette voie là. Sur cette pente dangereuse tout en sachant que j'allais faire un mal fou à une personne qui n'avait pas l'air de mériter un tel traitement. Pourtant, le type qui m'avait demandé de faire tout ça, de lui briser le coeur, avait bien essayé de me faire entendre qu'elle le méritait. Qu'elle avait fait quelque chose d'horrible qui méritait qu'on lui rende la monnaie de sa pièce, bien correctement. Il s'était un peu perdu dans ses explications. N'avait pas été capable de me donner davantage de détails.

Mais moi je n'étais pas payé pour poser des questions. Seulement pour faire ce que l'on me demandait de faire, point. Et ce, même si je n'étais vraiment pas du tout d'accord avec les agissements et le principe en lui même. Mais peut-être qu'elle avait réellement fait un truc qui méritait pareil traitement. Quand bien même j'avais du mal à imaginer un truc pareil vu comme elle avait l'air tout sauf méchante. Elle était même vraiment adorable quand nous gagnâmes ensemble la grande surface pour y faire nos premières courses ensemble. « Bon, je crois qu’on a tout là, non ? On passe en caisse ? » Tout comme elle, je pris le temps d'étudier le contenu du caddie, en faisant un peu la moue tandis que je tâchais de réfléchir à ce qu'il pouvait potentiellement manquer là dedans. « Ouais je pense que tout est bon. Comment veux-tu qu'on fasse ? Qu'on paye chacun la moitié ou qu'on paye une semaine sur deux ? » Lui demandai-je en reposant les yeux sur elle. Je n'aimais pas vraiment parler argent. Mais pour le coup, c'était quand même tout à fait légitime. Il fallait bien que l'on partage les frais des courses, comme tous les autres frais qui concernaient directement notre vie commune nouvelle ! Une fois d'accord, nous gagnâmes la caisse pour régler nos achats, avant de reprendre la voiture pour rentrer à l'appartement où nous devions encore tout ranger.

realised by morphine.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin ~ Angel & Fauve   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est toujours par hasard qu'on accomplit son destin ~ Angel & Fauve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Etre né quelque part c'est toujours un hasard...
» Quand le hasard prend des allures de destin
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Star-Spangled Banner :: NEW YORK :: Midtown (Manhattan)-