AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 MINNIE ∇ love is easy - or not.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thobias Langdon

avatar

√ Quartier d'habitation : Midtown.
✗Passion première : La danse.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 107
√ Messages : 173
Age : 20

MessageSujet: MINNIE ∇ love is easy - or not.   Sam 24 Jan - 23:37

minnie ∞ thobias
Le simple mot surprise avait suffi à le rendre fou de joie. Minnie avait une surprise pour lui, elle venait de le lui dire par message tout en l’invitant par la même occasion au restaurant. Bien entendu, inviter n’était qu’une expression, Thobias avait décidé qu’il paierait pour eux deux. Cette proposition tombait plutôt bien, il s’empressa donc de répondre : Génial, je serais à l’heure ! J’ai aussi une surprise pour toi. Oui, le blond s’était enfin décidé. Ce serait ce soir qu’il avouerait ses sentiments à sa meilleure amie et pas un autre. Bon, ça le stressait peut-être un peu mais il avait beaucoup réfléchi depuis leur dernière soirée. Quand elle sera au courant, il n’aura plus rien à lui cacher et s’en sentira donc beaucoup mieux. Plusieurs fois le garçon écrivit la déclaration qu’il aimerait lui dire, avant de finalement jeter la feuille. Non, il n’allait tout de même pas se contenter de lire une pauvre feuille… ça ne paraîtrait pas du tout sincère ou naturel. Tant pis, il s’apprêtait donc à bégayer, chercher ses mots, et ce genre de choses, quitte à avoir l’air débile. De toute façon, il s’était déjà bien ridiculisé la dernière fois avec son strip-tease improvisé alors il serait compliqué de faire pire.
Au top de l’effort vestimentaire, il regarda l’heure. Thobias aimait être en avance mais il était souvent tête en l’air et au final ça n’arrivait presque jamais. Aussi, et même s’il avait commencé à se préparer tôt, le garçon n’avait plus qu’une trentaine de minutes pour se rendre au restaurant. Ce serait sans doute bien suffisant mais on ne savait jamais vraiment ce qu’il pouvait se passer durant le trajet. Avec sa chance…

Ce fut finalement Thobias le premier arrivé. On le mena à la table qui leur était réservée et ne se formalisa absolument pas des trois couverts présents sur cette dernière, alors qu’ils n’étaient que deux. Une erreur, sûrement. Il prit place et se mit à imaginer la suite de la soirée. Il se voyait lui avouer timidement ses sentiments, Minnie qui lui disait qu’ils étaient réciproques, puis leur premier baiser… Oh, ce serait parfait. Bordel, à ces pensées, ses mains devinrent moites. Et si tout ne se passait pas comme prévu ? Et si elle se moquait bel et bien, cette fois ? Le blond ne pouvait s’empêcher d’imaginer le pire, à chaque fois. Il prit alors un grand verre d’eau pour se détendre. Hors de question de boire de l’alcool, le pompier voulait être en pleine possession de ses moyens afin de lui avouer ce genre de choses. Déjà qu’il s’annonçait bien ridicule, alors en plus s’il buvait… bref. Lorsqu’il releva les yeux, il lui sembla voir Minnie. Un immense sourire se dessina sur ses lèvres. Sourire totalement éphémère car lorsqu’elle s’approcha de la table, elle n’était pas seule. La déception ne se vit cependant que quelques secondes sur son visage : Thobias était un gentleman au fond et il ne devait pas montrer que la situation le dérangeait. Il se leva de sa chaise, fit la bise à son amie ainsi qu’à la fille qui l’accompagnait. « Bonsoir… je ne m’attendais pas à ce que tu amènes quelqu’un. » dit-il sincèrement en regardant l’inconnue. Voilà qui compliquait bien les choses : il n’avait pas songé une seule seconde qu’ils puissent être importunés par une tierce personne. En espérant qu’elle s’en aille très rapidement pour les laisser tranquilles… Peut-être que le couvert supplémentaire n’était pas une erreur, finalement.
Code by Silver Lungs

_________________
- don't let me down -
Je n'ai pas peur de la route, faut la voir, faut qu'on y goûte. Des méandres au creux des reins et tout ira bien. Le vent l'emportera. Ton message à la grande ourse et la trajectoire de la course à l'instantané de velours même s'il ne sert à rien. Le vent l'emportera, tout disparaîtra. Le vent nous portera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minnie N. Durden

avatar

√ Quartier d'habitation : Midtown.
✗Passion première : La lecture.
√ Date d'inscription : 08/10/2014
✗Dollars : 118
√ Messages : 221

MessageSujet: Re: MINNIE ∇ love is easy - or not.   Lun 26 Jan - 0:18

All my life, I was never there, just a ghost running scared. Here, our dreams aren't made : they're won.
love is easy - or not.
Il a une surprise, lui aussi ? Sourcils froncés, Minnie essaye d'imaginer ce que cela pourrait être. Elle en a appris beaucoup sur Thobias, la dernière fois qu'ils se sont vus. Elle ne pensait pas qu'il y avait autant de ... Secrets entre eux. Et si cela a été assez difficile à avaler, pour lui aussi elle en est sûre - elle le croyait gay, tout de même -, elle ne s'en formalise pas plus. L'essentiel étant tout de même que cela appartienne désormais au passé ; elle veut aller de l'avant, comme elle l'a toujours fait. Un dernier regard sur sa silhouette dans le miroir et Minnie sort de sa chambre. Pour l'occasion, elle a vêtu une robe bustier noire. Simple, discrète, elle ne cherche pas à aller au-delà de cela. C'est une occasion spéciale quand même, mais c'est Thobias qu'elle va voir ce soir ; autrement dit son meilleur ami. Elle sourit à Athénaïs, grande blonde au physique de mannequin qui l'attend dans le salon, déjà toute prête. Minnie ne trouve pas qu'être à ses côtés est très valorisant pour elle, mais Thobias en vaut largement le coup. Et elle croise les doigts pour qu'Athénaïs lui plaise. Elle l'a rencontrée à une soirée avec de vieilles connaissances, et elles ont vaguement sympathisé. Vaguement parce qu'Athénaïs est très ... Féminine. Un peu trop pour Minnie, qui préfère l'action et profiter de chaque seconde qui s'offre à elle. Son amie est plus du genre à ... Passer des heures dans la salle de bain tous les matins, à l'opposé de Minnie, en somme. Mais elle est magnifique, et vraiment sympathique lorsque l'on regarde derrière son apparence superficielle. Et elle tient vraiment à se faire pardonner sa gaffe de l'autre fois, c'est l'occasion ou jamais.

Les deux jeunes femmes embarquent dans la voiture de Minnie, qui les guide jusqu'au restaurant où elle a donné rendez-vous à Thobias. Elles sont en retard de cinq minutes - tout au plus - mais pour la défense de Minnie, c'est Athénaïs qui a tenu à changer de chaussures au dernier moment. A l'entrée, un serveur les guide jusqu'à la table où est déjà installé Thobias. Il a l'air ... Content. Une ombre passe sur son visage mais disparaît aussitôt, Minnie s'imagine qu'elle l'a rêvé. Elle lui fait la bise un large sourire aux lèvres. Elle est vraiment contente de le revoir. Bon, faudrait aussi qu'ils se fassent une soirée rien que tous les deux, mais pour l'instant Minnie a pour objectif de présenter Athénaïs à Thobias, pas de s'attarder sur cela ; ils auront tout le temps de se rattraper plus tard. « Coucou ! Oh, oui, c'est une surprise. » Ma surprise. Mime-t-elle en silence en regardant fixement Thobias, pour lui faire comprendre que c'est ce dont elle lui a parlé au téléphone. Et quelle surprise, hein ! Perchée sur ses talons aiguilles, Athénaïs fait cinq bons centimètres de plus que Thobias, alors que Minnie arrive bien ... à l'épaule de la jeune femme. Un peu plus, peut-être, puisqu'elle porte elle aussi des talons. Enfin bref, aucune importance. Avec un peu d'appréhension, Minnie observe son ami ; appréciera-t-il la présence d'Athénaïs ? Elle l'espère sincèrement. « J'espère que ça ne te dérange pas. » Ajoute-t-elle aussitôt, presque ... Paniquée à l'idée qu'il le prenne mal. Elle aurait dû le prévenir avant, peut-être ?

made by pandora.

_________________

Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thobias Langdon

avatar

√ Quartier d'habitation : Midtown.
✗Passion première : La danse.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 107
√ Messages : 173
Age : 20

MessageSujet: Re: MINNIE ∇ love is easy - or not.   Ven 30 Jan - 22:02

minnie ∞ thobias
Sa première pensée ? Heureusement que je lui ai dit que je n’étais pas gay ! C’aurait été un désastre sinon, l’humiliation totale. Quoique… c’était déjà pas mal avancé là comme désastre. Il fit cependant un gros effort pour ne rien laisser paraître et salua la jeune femme – beaucoup plus grande que lui à priori – avec un petit sourire. La surprise de Minnie. Forcément… pour se faire pardonner de son erreur, pas vrai ? Elle aurait très largement pu s’en passer… Mais il se retint de faire toute réflexion. Non, ce n’était pas poli et Thobias essayait d’être courtois dans toutes les circonstances. Il détailla bien malgré lui la jeune femme que lui présentait son amie. Réflexe d’homme… Le blond avait beau être fou amoureux, quand il voyait une jolie fille, il regardait. Problème ; celle-ci ne lui plaisait pas du tout. Au premier regard – et certes il ne fallait pas s’attarder à ça – elle n’était pas du tout son style. Trop superficielle, trop perchée sur ses talons, trop… Ou plutôt pas assez Minnie. Que voulez-vous… Elle était parfaite son amie et c’était la seule qu’il souhaitait.
Il les invita à s’asseoir et se réfugia bien vite dans un verre d’eau pour essayer de calmer ses nerfs, rudement mis à l’épreuve. Il fallait croire que sa surprise à lui devrait attendre… voire être carrément repoussée à plus tard. Cela voulait-il dire que Minnie ne partageait pas du tout ses sentiments ? Ou peut-être ne s’en rendait-elle seulement pas compte… oh, on pouvait toujours espérer. A un moment il faudra arrêter d’être con Thobias quand même. A un moment, oui… Enfin pour ce soir il avait en tout cas autre chose à faire.

« Ravi de te rencontrer, je suis Thobias… mais Minnie te l’a sûrement déjà dit. » commença-t-il lorsqu’ils étaient finalement assis. Il jeta un regard sur sa meilleure amie avant que l’autre fille ne se présente à son tour. Athénaïs, c’était mignon… Mais c’était moins beau que Minnie. Rien n’était aussi beau que Minnie. Ta gueule Thobias. Il n’avait pas clairement dit à son amie que ça ne le dérangeait pas car il ne voulait pas lui mentir une nouvelle fois. Le blond faisait toutefois en sorte de paraître normal et décontracté… tout le contraire de ce qui se passait dans sa tête. « Je t’ai… enfin je vous ai attendues pour commander, du coup. Le serveur devrait revenir quand quelques minutes… » Il se gratta la nuque, clairement mal à l’aise. Thobias ne savait pas trop comment engager la conversation car il n’avait pas prévu de devoir le faire, en réalité. Dans sa tête tout aurait été naturel avec Minnie, ils auraient commencé à manger et pour le dessert il aurait tout avoué.

A priori, les deux femmes s’attendaient certainement à ce que les deux inconnus fassent connaissance. Seulement le blond n’en avait pas la moindre envie… Il se força toutefois à détacher les yeux de sa belle amie pour regarder la dénommée Athénaïs… qui avait visiblement envie de lui faire du pied sous la table. Bordel… Thobias repoussa discrètement son pied, un petit sourire gêné sur les lèvres. « Alors Athénaïs… qu’est-ce que tu fais dans la vie ? » Il ne s’y intéressait pas vraiment. Changement de plan : Thobias songeait parler très sérieusement à Minnie quand l’autre fille s’éclipserait pour se repoudrer le nez. Oui, c’était un cliché… en espérant qu’il soit vrai pour le coup. Elle lui raconta son métier, le blond hocha vaguement la tête. Il ne s’en souviendrait sans doute plus dans deux ou trois jours… « Intéressant… moi je suis pompier. Juste pompier… » Il lança un regard à son amie, persuadé qu’elle aurait envie de rire à cette remarque.
Le serveur vint les interrompre assez rapidement pour prendre leurs commandes. Il les laissa commencer par galanterie.
Code by Silver Lungs

_________________
- don't let me down -
Je n'ai pas peur de la route, faut la voir, faut qu'on y goûte. Des méandres au creux des reins et tout ira bien. Le vent l'emportera. Ton message à la grande ourse et la trajectoire de la course à l'instantané de velours même s'il ne sert à rien. Le vent l'emportera, tout disparaîtra. Le vent nous portera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minnie N. Durden

avatar

√ Quartier d'habitation : Midtown.
✗Passion première : La lecture.
√ Date d'inscription : 08/10/2014
✗Dollars : 118
√ Messages : 221

MessageSujet: Re: MINNIE ∇ love is easy - or not.   Sam 31 Jan - 20:33

All my life, I was never there, just a ghost running scared. Here, our dreams aren't made : they're won.
love is easy - or not.
C'est avec soulagement que Minnie comprend que Thobias ne lui en veut pas ; il me manquerait plus que ça, alors que ses intentions ne sont que bonnes. Le premier contact entre les deux personnes qu'elle tente de connecter tant bien que mal semble plutôt bien se passer. Second soulagement. Minnie sourit, fière de son coup avant de s'asseoir à la table, face à Thobias. Ils se présentent et Minnie se sent vaguement mise à l'écart sur le coup mais elle ne s'en vexe pas le moins du monde ; c'est elle, après tout, qui a arrangé ce coup. Elle savait que les choses risquaient - et devaient, à vrai dire - se passer ainsi. « Pas de problème. » Dit-elle, toute sourire. En même temps, c'est typiquement Thobias, il est galant et n'aurait pas été du genre à commander à leur - sa puisqu'il n'était pas au courant - place. L'espace d'un instant, Minnie sent le malaise chez Thobias. Il est tel qu'elle le connaît : timide et peu sûr de lui. Heureusement, il finit par trouver quelque chose à lui demander, ce qui devrait pouvoir lancer la conversation. Pendant qu'ils sont occupés à papoter et à faire connaissance, Minnie prend une gorgée d'eau mais, bien sûr, c'est à ce moment-là que Thobias parle de son métier. Parce que, de manière tout à fait évidente, il ne parle pas du second, celui qu'il exerce la nuit. Un léger rire s'échappe des lèvres de Minnie en même temps qu'elle avale une gorgée, et se met donc à toussoter. Athénaïs lui lance un vague regard noir, pensant sans doute qu'elle essaye d'attirer l'attention sur elle, mais Minnie ne s'en soucie pas. Elle lui rend service, après tout, libre à elle de croire ce que bon lui semble.

Sa toux passée, Minnie s'enfonce dans sa chaise, en évitant à tout prix le regard de Thobias ; elle pourrait mourir de rire pour de bon cette fois. C'est comme ça que les yeux de la jeune femme se pose sur les pieds de sa voisine, qui semblent ... à la recherche de ceux de Thobias. Bah merde. Elle ne la pensait pas comme ça. Naïve qu'elle est, elle s'est imaginée qu'Athénaïs pourrait correspondre à son ami, mais elle est beaucoup plus entreprenante que prévu. Minnie n'est pas certaine que cela puisse plaisir à Thobias. Elle plisse légèrement le nez face à cette constatation, plus très fière de son coup. Il se pourrait bien que son plan ait lamentablement échoué ou, en tout cas, qu'il soit sur le point d'en arriver là. Le serveur vient interrompre ses pensées. Elle passe commande la première, avant de laisser ses voisins de table en faire de même. Minnie ouvre la bouche mais n'a pas le temps de dire quoi que ce soit : Athénaïs la devance. Et, d'ailleurs, la brune la soupçonne de ne pas avoir fait cela au hasard mais elle préfère boire encore un peu plutôt que de dire quoi que ce soit. Elle voulait les faire se rencontrer, elle ne va quand même pas tout gâcher à présent que c'est chose faite. « Et dis-moi Thobias, comment vous vous êtes rencontrés tous les deux ? » Minnie fronce les sourcils, surtout fais comme si je n'étais pas là. Pourquoi elle l'a invitée celle-là, déjà ? Elle aurait été bien mieux sans elle. Enfin, ce n'est pas le moment de regretter quoi que ce soit. Minnie s'adosse à sa chaise et regarde en direction de Thobias, un sourire amusé aux lèvres. Elle a hâte de voir ce qu'il va répondre, mais surtout hâte de voir arriver leurs repas, juste histoire de faire diversion et de pouvoir plonger le nez dedans pendant qu'ils font plus ample connaissance. Elle aurait peut-être dû les laisser tous les deux pendant qu'il en était encore temps.

made by pandora.

_________________

Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thobias Langdon

avatar

√ Quartier d'habitation : Midtown.
✗Passion première : La danse.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 107
√ Messages : 173
Age : 20

MessageSujet: Re: MINNIE ∇ love is easy - or not.   Mar 24 Fév - 18:35

minnie ∞ thobias
Qu’il regrettait déjà cette soirée… Soirée qui aurait dû être placée sous le signe de l’amour, qui aurait représenté un véritable renouveau ! Un peu comme une nouvelle vie, et ça, que Minnie ait accepté ses sentiments ou non. Dans tous les cas, Thobias les lui aurait avoués et se serait senti nettement mieux, car lui cacher des choses était extrêmement difficile. Après ça, il n’aurait plus eu à mentir sur rien du tout, se serait en quelque sorte libéré de tout ce qui le rongeait. Mais il fallait croire que ce n’était pas franchement pour ce soir, ou alors dans des conditions très difficiles. Si Thobias était marin, disons qu’il se serait heurté à une sacrée tempête : peut-être pouvait-il en réchapper – et donc réussir à l’avoir un peu pour lui tout seul – soit il abandonnerait l’idée et se laisserait submerger – par l’autre fille, admettons… En tout cas une chose était certaine : hors de question qu’il ne laisse Athénaïs le suivre chez lui. Pas véritablement intéressé, il savait parfaitement depuis le temps qu’une fille pouvait se montrer assez… spéciale, quand elle voulait un garçon, ou quand elle se sentait vexée par un abandon, mieux valait ne pas donner son adresse à tout va. Bon, cette fille faisait partie de l’entourage de Minnie et devait à priori être totalement normale, mais on n’était jamais trop prudents !
Thobias laissa les demoiselles commander puis fit de même. Oh, il aurait tellement aimé qu’Athénaïs ait un soudain coup de foudre pour le serveur afin de les laisser seuls… malheureusement non.

« J’ai rencontré Minnie quand elle sortait avec mon frère. » dit-il simplement. Il n’allait pas mentir, la vérité n’avait rien d’horrible après tout. En repensant à cette période il sentit une pointe de jalousie pointer le bout de son nez. Son frère, qui n’avait rien d’un type bien, avait pu sortir avec Minnie. Lui n’y arrivait pas alors qu’il était un homme plutôt respectable… pourquoi ça ne collait pas, alors ? Peut-être que Minnie préférait les hommes un peu plus virils, ou alors peut-être qu’à force de le croire gay, elle avait fini par ne plus vraiment le considérer comme un garçon. Enfin, il ne fallait pas penser à ça. C’était déjà bien difficile de se concentrer sur cette amie indésirable plutôt que sur la femme qu’il aimait… « On n’a pas été tout de suite très proches, mais maintenant je peux plus me passer de ma petite Minnie. » Il lança un regard à son amie avec un petit sourire, histoire de lui montrer qu’il ne l’oubliait pas – pas du tout même.
Le repas démarra, la conversation se montra vite banale, et Thobias dût franchement se retenir pour ne pas se mettre à bailler en plein milieu. Il tenta une ou deux fois d’inclure Minnie, mais remarqua que ça ne servait pas vraiment à grand-chose. Heureusement, au bout d’un moment, Ahténaïs finit par s’absenter aux toilettes. C’était le moment ou jamais ! Mais maintenant, le blond n’était plus vraiment sûr d’être prêt… trop étourdi par cette foutue soirée sûrement. Il se redressa d’un coup, la regarda partir puis tourna la tête vers Minnie qui semblait toute aussi soulagée que lui… voire même embarrassée pour son cas. Le blond ne savait pas par où commencer… « Heeeey, quelle bonne idée tu as eue… » Sa tête laissait parfaitement entrevoir son ironie, mais il n’en voulait pas vraiment à son amie. C’était gentil de sa part de vouloir le caser… « Vraiment, elle est charmante… » Il attrapa la main de Minnie, la regarda dans les yeux. « Mais s’il-te-plait, la prochaine fois qu’une idée pareille te traverse l’esprit, oublie-moi ! » Pour lui montrer que ce n’était pas grave, il rit un peu et but une gorgée de son verre. Il relâcha sa main, se frotta la nuque. « Bon… tu passes une bonne soirée toi ? J’suis désolé, j’essaie de jongler entre vous deux mais je crois qu’elle n’en a pas très envie. C’est dommage… j’aurais voulu te parler d’un truc important, ce soir. » Il n’en disait pas plus, de toute façon Thobias lui avait déjà parlé d’une surprise qu’il avait pour elle. Eh oui, surprise
Code by Silver Lungs

_________________
- don't let me down -
Je n'ai pas peur de la route, faut la voir, faut qu'on y goûte. Des méandres au creux des reins et tout ira bien. Le vent l'emportera. Ton message à la grande ourse et la trajectoire de la course à l'instantané de velours même s'il ne sert à rien. Le vent l'emportera, tout disparaîtra. Le vent nous portera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minnie N. Durden

avatar

√ Quartier d'habitation : Midtown.
✗Passion première : La lecture.
√ Date d'inscription : 08/10/2014
✗Dollars : 118
√ Messages : 221

MessageSujet: Re: MINNIE ∇ love is easy - or not.   Ven 27 Fév - 21:49

All my life, I was never there, just a ghost running scared. Here, our dreams aren't made : they're won.
love is easy - or not.
Maintenant que la conversation est lancée entre Athénaïs et Thobias, clairement, Minnie regrette son idée qui lui avait paru si brillante quelques jours auparavant ... Peut-être que si elle avait prévenu son ami avant, il l'aurait dissuadée de l'emmener. Et si ... Ouais, enfin, c'est trop tard pour revenir sur ses actions. Maintenant que c'est chose faite, elle va devoir trouver un moyen ou un autre pour s'y faire. Et, en même temps, si elle a organisé ce repas, c'est dans l'espoir qu'ils s'entendent tous les deux, n'est-ce pas ? Alors pourquoi meure-t-elle d'envie de dire à cette pouffiasse Athénaïs de débarrasser le plancher ? Dire qu'elle l'appréciait plus ou moins il y a encore quelques heures ... Cette amitié est foutue en l'air ; Minnie n'aura plus aucune envie d'avoir à faire face à cette brillante jeune femme. Sa tête ne lui revient déjà plus en fait. A moins que ce ne soit parce qu'elle fait impunément du pied à son meilleur ami alors qu'elle est juste à côté. JUSTE A CÔTE PUTAIN. N'importe quoi celle-là ! Comme la gamine qu'elle est à de rares occasions, Minnie tire la langue à Thobias. Petite, elle ? Mais pas du tout enfin ! Elle fait 1m60 quand même, c'est pas rien. Quand Athénaïs leur annonce qu'elle file aux toilettes, la brune doit se retenir pour ne pas lever les yeux au ciel. Sérieusement, elle aurait tout aussi bien pu dire qu'elle allait refaire son maquillage de pouffe qui se respecte, ça serait mieux passé. Euuuh ... Minnie, tu deviens trop méchante là. Enfin peu importe, elle peut finalement profiter de la présence de son meilleur ami et le regarder sans avoir peur de se faire arracher les yeux par sa voisine de table ! Elle se penche légèrement en avant pour lui faire face mais son sourire disparaît au profit d'une grimace quand Thobias dit tout haut ce qu'elle pense tout bas depuis ... et bien de trop longues minutes.

« Ouais désolée, j'pensais pas qu'elle était aussi ... euuh ... elle ! » Argumentaire 0. Mais en même temps, Minnie elle-même ne sait pas pourquoi sa seule présence l'agace au plus haut point maintenant. Elles n'ont jamais été les meilleures amies du monde mais Minnie réussissait à la supporter quand même. Là, c'est juste plus possible, elle en a la certitude. Elle retient un grognement quand Thobias s'éloigne d'elle. Uniquement parce que cela veut dire qu'elle ne tardera déjà plus à revenir les inonder de sa ... splendide personnalité bien sûr. « J'y penserai à deux fois la prochaine fois, promis. » Minnie boit elle aussi une gorgée de son verre et regarde Thobias avec un intérêt grandissant. Sa surprise, c'est vrai ! Elle l'avait presque oubliée, quelle honte. « Dis-moi tout, ça m'aidera peut-être à supporter sa présence ! » S'exclame-t-elle, un sourire amusé aux lèvres. En réalité, elle est très très curieuse d'entendre ce qu'il avait de si important à lui dire. Sa surprise à elle est complètement gâchée, car absolument pourrie il faut l'avouer, celle de Thobias pourra peut-être la rattraper ... non ? « Mais pour répondre à ta question, bien sûr que j'passe une bonne soirée quand même. C'est très drôle de la voir aussi ... aguicheuse. » Lance-t-elle, une pointe de jalousie dans la voix. Jalousie ? Non, elle doit rêver. Ce ne doit être que de l'agacement. « J'crois qu'elle m'apprécie plus trop depuis qu'elle t'a vu ... Quelle gâchis. » Dit-elle finalement, sérieuse mais très vite trahie par son sourire. Non, tant mieux : elle a découvert ce soir que cette Athénaïs n'est pas une si bonne amie que ça. Au contraire, même : elles n'ont absolument rien en commun !

made by pandora.

_________________

Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thobias Langdon

avatar

√ Quartier d'habitation : Midtown.
✗Passion première : La danse.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 107
√ Messages : 173
Age : 20

MessageSujet: Re: MINNIE ∇ love is easy - or not.   Mer 4 Mar - 22:38

minnie ∞ thobias
« Je ne suis pas certain que ce que j’ai à te dire t’aidera à la supporter… ça l’aidera pas à te supporter toi, en tout cas. » dit-il avec une pointe d’humour. Thobias avait effectivement remarqué les quelques regards assassins qu’Athénaïs avait envoyés à celle qui était normalement son amie. Il n’avait absolument pas voulu les mettre en concurrence ; de toute façon il n’y avait pas à départager les deux puisque c’était Minnie qui avait gagné son cœur et ce sans rien faire. Elle existait, juste. Elle était elle, adorable, mignonne… Il s’était douté d’ailleurs qu’elle allait insister pour le faire parler. Le blond n’était pas bien sûr de s’en sortir correctement ni d’avoir le temps pour ça, d’ailleurs. « Certains hommes pourraient être heureux de fréquenter deux jolies femmes à la fois… pour ma part, je dirais qu’il y a à cette table une jolie femme et une autre qui en vaut vraiment la peine et qui est d’autant plus mignonne. » La beauté, Athénaïs n’avait que ça selon lui. Peut-être se montrait-il un peu difficile avec la jeune femme, il ne la connaissait pas vraiment… mais en tout cas elle ne lui donnait pas envie de la connaître davantage. Implicitement, il venait d’aborder ses sentiments. Il n’avait certes pas dit qu’il était amoureux mais reconnaissait au moins la beauté de Minnie, et la définissait comme une fille qui en valait la peine. Elle valait la peine que l’on se batte pour elle, elle valait la peine d’être couverte de cadeaux, d’être sincèrement aimée… et tout un tas d’autres choses. « Au pire t’as qu’à lui dire que t’es lesbienne, comme ça elle redeviendra ton amie. Ou alors, que je t’ai déjà foutu un râteau. » Il sourit doucement, taquin. Elle l’avait longuement cru gay, il comptait bien se venger un peu, un jour ou l’autre.

Thobias jeta un coup d’œil en direction des toilettes pour s’assurer qu’il lui restait un peu de temps avant de se retourner vers Minnie. Il poussa un profond soupir comme pour se donner du courage et termina son verre. A moins que ce ne soit pour perdre encore un peu de temps ? Probable. « Je suppose que dois me lancer, maintenant… » Il n’allait plus reculer… pas maintenant ! Thobias était à deux doigts d’y arriver. Bon, peut-être pas à deux doigts de la séduire, mais ça c’était encore autre chose. « Voilà, ça fait un moment que j’ai envie de t’en parler… mais j’ai jamais osé. En même temps si tu me croyais gay j’ai peut-être bien fait de rien dire et… enfin je m’égare. Je sais pas comment te dire ça. » Il cherchait trop ses mots pour que ça ne lui semble naturel. Lui dire simplement je t’aime semblait trop compliqué, il fallait croire. Il avait tellement peur qu’on le rejette… Qu’elle le rejette, tout particulièrement. Comme pour appuyer ses mots – certes sans importance pour le moment – il attrapa de nouveau la main de sa meilleure amie. « T’es vraiment une amie géniale, pour moi. Bon… t’as fait quelques bourdes ces derniers temps. » dit-il, taquin. « Mais je t’en veux pas. J’pourrais jamais t’en vouloir pour quoique ce soit… même pas pour Athénaïs. T’es pleine de bonnes intentions, tu veux bien faire… tu me soutiens. » Avec un peu de recul, on croirait presque à une demande en mariage… Thobias se mordit la lèvre, il approchait du but, et la pauvre Minnie devait crever d’impatience si toutefois elle n’avait pas compris où il voulait en venir. « Minnie je… je sais pas si je devrais te le dire, mais je… enfin… je suis amoureux de toi… » Bingo.
Code by Silver Lungs

_________________
- don't let me down -
Je n'ai pas peur de la route, faut la voir, faut qu'on y goûte. Des méandres au creux des reins et tout ira bien. Le vent l'emportera. Ton message à la grande ourse et la trajectoire de la course à l'instantané de velours même s'il ne sert à rien. Le vent l'emportera, tout disparaîtra. Le vent nous portera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minnie N. Durden

avatar

√ Quartier d'habitation : Midtown.
✗Passion première : La lecture.
√ Date d'inscription : 08/10/2014
✗Dollars : 118
√ Messages : 221

MessageSujet: Re: MINNIE ∇ love is easy - or not.   Sam 7 Mar - 11:54

All my life, I was never there, just a ghost running scared. Here, our dreams aren't made : they're won.
love is easy - or not.
Minnie hausse les sourcils, dans l'incompréhension la plus totale. Où est-ce qu'il veut en venir au juste ? Elle réussit à esquisser un petit sourire, quoi qu'un peu trop faible sans doute. Elle n'y comprend rien et elle ne parviendra sans doute pas à comprendre grand chose tant que Thobias n'aura pas craché le morceau pour de bon. Pendant quelques minutes, il se contente de tourner autour du peau. Et Minnie se doute qu'avec un peu de jugeote et de réflexion, elle pourrait comprendre ce qu'il est en train de lui avouer à demi-mots. Pourtant, c'est loin d'être le cas. La phrase à propos de la beauté des deux femmes est assez compliquée à comprendre. Aux yeux de Minnie, en tout cas. Elle n'a pas le temps de la faire tourne suffisamment dans sa tête pour déceler la vérité qui se cache derrière : déjà, Thobias enchaîne sur autre chose. Cette fois, il réussit à la faire. Tant et si bien qu'elle en oublie, l'espace de quelques secondes, cette fameuse surprise dont il était censé lui faire part ce soir et qu'il est sur le point de lui révéler. Se faire passer pour une lesbienne pour s'attirer de nouveau les faveurs d'Athénaïs ? Très peu pour elle. Pas parce que cela la gênerait de se faire passer pour ce qu'elle n'est pas, mais bien parce qu'elle se fiche pas mal d'Athénaïs. Et, en fait, que sa tête ne lui revient désormais plus. Franchement, qu'est-ce qui a bien pu lui passer par la tête en organisant ce dîner surprise ? Thobias mérite vraiment mieux que ça. Le comportement de la blonde est inadmissible, et digne des plus grandes pimbêches ! Bon, elle exagère peut-être un peu mais en gros, c'est à peu près ça. Le sérieux est rapidement de mise, Thobias ayant semble-t-il décidé de se lancer pour de bon. Son air anxieux n'augure rien de bon et, inconsciemment, Minnie ne peut s'empêcher de l'être tout autant. Peut-être que son subconscient a déjà deviné ce dont il s'agit. Peut-être que, dans le fond, elle se doute de ce qu'il s'apprête à dire. Bien sûr que c'est le cas. Elle n'a jamais vu Thobias dans un état de stress aussi avancé. Et ses mots laissent entendre quelque chose d'autre, quelque chose à laquelle elle ne s'était pas attendue et qui, pourtant, apparaît comme une évidence.

Comment peut-elle avoir été aussi aveugle ? Son regard ne quitte pas celui de Thobias alors même qu'elle se sent mal à l'aise tout à coup. Elle se sent surtout conne, en fait. De ne pas avoir remarqué tout ça plus tôt. De s'imaginer que c'est bien de ça dont il s'agit. Il se pourrait bien que ce ne soit pas le cas, n'est-ce pas ? Peu-être que, pour une mystérieuse raison, elle se fait des idées complètement lubriques et insensées. Peut-être que ... Pour se donner une contenance, Minnie attrape son verre et en boit quelques gorgées. Regrettable erreur. Lorsque les mots franchissent finalement les lèvres de Thobias, elle manque de s'étouffer avec sa gorgée d'eau. En fait, c'est pratiquement le cas. Elle tousse, tousse et tousse. Les mots de Thobias marqués au fer rouge dans son esprit, complètement paniquée et perdue. Qu'est-elle censée penser de ça ? Qu'est-elle censée dire et répondre à ça ? Putain, elle ne sait pas elle-même où elle en est. Elle repose son verre sur la table, un peu trop brutalement peut-être, et se lève d'un coup. « Je ... Toilettes. » C'est tout ce qu'elle réussit à dire, et elle s'en veut instantanément de le laisser comme ça après tout ce qu'il vient de lui dire. Conne jusqu'au bout. Sur le chemin, elle croise Athénaïs qui lui jette un regard interrogation mais qu'elle ignore totalement, c'est pas le moment ! Au moins, Minnie est-elle rassurée de savoir qu'il ne se retrouvera pas seul à table. Putain, le pauvre ! Quelle conne, quelle conne, quelle conne. Arrivée devant le miroir des toilettes, elle se passe un peu d'eau sur le visage. Elle essaye de faire taire son inconscient qui lui hurle de retourner là-bas pour lui dire quelque chose. N'importe quoi. Mais c'est trop soudain. Trop brutal. Et elle a l'impression d'avoir volontairement fermé les yeux sur ça depuis bien trop longtemps. Elle s'en veut de ne pas l'avoir vu plus tôt, tout comme elle s'en veut d'être partie comme une voleuse alors qu'il s'est ouvert pour ... Et bien pour la première fois, en fait. Il n'est pas du genre à parler de lui, c'est un miracle qu'il en soit parvenu là aujourd'hui. Mais elle ne sait même pas quoi lui dire, quoi lui répondre. Elle est complètement perdue, et là, maintenant, tout de suite, elle aimerait bien se terrer dans un trou de souris jusqu'à ce qu'elle ait pu éclaircir ses pensées et ses sentiments. Mais ce n'est pas possible. Aussi, après environ dix minutes passées devant le miroir, elle se décide à retourner là-bas. A s'installer de nouveau en face de Thobias. A supporter les babillages incessants d'Athénaïs. Ce qu'elle fait, aussi neutre et maître d'elle-même que possible. Elle pourra parler avec Thobias après, le temps du repas lui permettra peut-être d'y voir un peu plus clair. Espérons.

made by pandora.

_________________

Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thobias Langdon

avatar

√ Quartier d'habitation : Midtown.
✗Passion première : La danse.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 107
√ Messages : 173
Age : 20

MessageSujet: Re: MINNIE ∇ love is easy - or not.   Dim 15 Mar - 17:55

minnie ∞ thobias
Lui avouer ses sentiments s’était révélé être beaucoup plus difficile que de lui avouer son autre métier. Au fond, qu’elle se moque de sa seconde profession ou bien qu’elle ne l’accepte pas, ce n’était pas bien grave. Mais qu’elle se moque ou n’accepte pas ses sentiments… ce serait beaucoup plus douloureux. Il attendait une réponse. N’importe quoi. Parle. Je t’en prie, dis quelque chose. Mais l’attente se révélait beaucoup plus longue que prévue. Elle semblait surprise et certes, il y avait de quoi… mais de là à le torturer de la sorte ! D’autant qu’Athénaïs n’allait plus tarder désormais, et que chaque seconde à eux deux était cruciale. Minnie parla. Elle annonça… qu’elle devait aller aux toilettes. Thobias sentit son cœur se fissurer lentement dans sa poitrine tant son manque de réaction était douloureux. Ou plutôt, c’était sa réaction qui lui était douloureuse : elle fuyait. Comme il faisait souvent, il fallait reconnaître, mais là c’était à Minnie de fuir lâchement. Est-ce que ça voulait dire : Ce n’est pas réciproque, de manière plus ou moins subtile ? C’était en tout cas ce que craignait le blond. Certes, il voulait bien admettre qu’elle devait être surprise et avait besoin de s’en remettre… mais de là à ne rien lui dire du tout ? Aussi, il la regarda s’éloigner sans avoir la force de la retenir.

Prêt à quitter la table lui aussi, Athénaïs vint finalement le rejoindre, lui empêchant toute tentative de fuite. Merde, pensa-t-il. Il l’aurait presque oubliée. Presque. Elle l’interrogea un moment sur la mine décomposée qu’il devait avoir sur le visage, Thobias tenta vaguement de la rassurer même si au fond, il s’en fichait complètement. Il avait d’ailleurs très envie de la faire partir mais sa courtoisie légendaire l’empêcha de commettre quelque chose d’aussi odieux. Alors il reprit la conversation en prenant fortement sur lui pour ne pas craquer. C’était mentalement très difficile à supporter, puisque le départ de Minnie aux toilettes sonnait pour lui comme un rejet. D’autant qu’Athénaïs était très gentille… mais qu’ils n’avaient pas du tout les mêmes centres d’intérêts. Alors la conversation fut vite ennuyante, entre un Thobias qui guettait les toilettes et une Athénaïs qui cherchait à le séduire… Il avait largement le cœur ailleurs.

Minnie revint s’asseoir à table. Cool, au moins elle ne s’est pas barrée par la fenêtre. Thobias arrêta tout de suite de parler, se coupant même en plein milieu d’une phrase pour regarder son amie. Il ne pouvait rien dire devant Athénaïs et de toute façon ça n’était pas poli que de demander à Minnie une quelconque réponse. Si elle ne voulait rien dire sur sa déclaration… alors elle ne dirait rien, au plus grand désespoir du blond. Ce dernier termina son verre pour retrouver une quelconque contenance. L’ambiance était passée de bizarre à très bizarre, et il était vraiment compliqué de ne pas le remarquer. Que le repas se termine rapidement, pitié ! Malheureusement son « rencard » continua, encore, encore, à parler. Comme si elle n’en finissait jamais. Comment pouvait-on avoir autant de choses à dire à un inconnu ? Comment, en comparaison, Minnie ne pouvait rien avoir à dire à son meilleur ami après cette déclaration ? Voilà qui le peinait davantage. « Je crois que je ne me sens pas très bien… » Vérité ou prétexte… difficile à savoir. Il était réellement tout rouge, avait l’air plus triste que malade cependant. « Vous m’excusez cinq minutes ? » Ce fut à son tour de se relever. Il traversa tout le restaurant et sortit pour prendre l’air. Très sincèrement s’il avait pu partir sans leur dire au revoir il l’aurait fait. Avec joie même.
Code by Silver Lungs

_________________
- don't let me down -
Je n'ai pas peur de la route, faut la voir, faut qu'on y goûte. Des méandres au creux des reins et tout ira bien. Le vent l'emportera. Ton message à la grande ourse et la trajectoire de la course à l'instantané de velours même s'il ne sert à rien. Le vent l'emportera, tout disparaîtra. Le vent nous portera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minnie N. Durden

avatar

√ Quartier d'habitation : Midtown.
✗Passion première : La lecture.
√ Date d'inscription : 08/10/2014
✗Dollars : 118
√ Messages : 221

MessageSujet: Re: MINNIE ∇ love is easy - or not.   Ven 20 Mar - 17:58

All my life, I was never there, just a ghost running scared. Here, our dreams aren't made : they're won.
love is easy - or not.
Putain, putain, putain, putain, putain, PUTAIN. Le mot résonne dans l'esprit de Minnie. Inlassablement. Et il ne l'a toujours pas quitté lorsqu'elle s'installe de nouveau à la table, aux côtés d'Athénaïs. Elle note sans mal l'air sombre qui plane sur le visage de Thobias. Note sans mal, également, qu'il s'arrête en plein milieu d'une phrase. Phrase qu'il ne reprendra jamais. Si Minnie avait espéré pouvoir profiter du temps du repas pour réfléchir, elle déchante bien vite. Thobias, en effet, s'excuse et prend la fuite. Peut-elle réellement lui en vouloir ? Non, absolument pas. N'est-ce pas elle qui est restée silencieuse alors qu'il a abordé un sujet aussi délicat ? Thobias ne parle jamais de ses sentiments. Elle se sent nauséeuse à son tour, consciente d'être à l'origine du malaise de son meilleur ami et de sa soudaine fuite. PUTAIN. Elle se tourne vers Athénaïs, un sourire contrit et forcé aux lèvres. « Je crois qu'il va falloir reporter le repas si Thobias est malade ... » Minnie glisse une de ses mèches de cheveux derrière son oreille, mal à l'aise. Athénaïs ne semble pas le remarquer. Elle semble juste ... déçue de la tournure qu'a pris le rendez-vous. « Je vais voir s'il va bien et il se sent de revenir parmi nous. Mais n'espère pas trop et attend ici ... d'accord ? » Minnie n'attend pas d'avoir son avis et se lève. Elle prend grand soin d'attraper son sac à main et part à la recherche de Thobias. Elle n'est pas sûre de ce qu'elle fait. Pas du tout. Elle ne sait pas ce qu'elle va lui dire. Pas du tout. Mais une chose est sûre : elle ne peut pas le laisser seul et elle ne peut pas prendre la fuite une fois de plus. Elle doit l'affronter, se jeter tête la première dans l'inconnu.

Elle met un temps fou à le retrouver - du moins est-ce l'impression qu'elle en a -. Lorsqu'elle aperçoit sa silhouette, elle prend une profonde inspiration avant de s'élancer en avant à pas rapides. La jeune femme s'arrête à sa hauteur, à quelques pas tout du moins et lui jette un regard hésitant. « Thobias ... ça va ? » Quelle conne ! Bien sûr que ça ne va pas ... ça se voit, non ?! Elle se reprend aussitôt. « Je ... je suis désolée d'avoir réagit comme ça, tu sais, enfin ... » Oui ? Minnie pince les lèvres, incertaine, voire même complètement perdue. Qu'est-ce qu'elle peut lui dire, sérieux ? Elle est elle-même dans le flou total. Elle a l'impression d'avancer dans le noir à tâtons. A la différence près qu'elle n'a aucun point de repère sur lequel se baser. Absolument aucun. « C'était tellement ... je veux dire, je ne m'y attendais pas. » Après tout, elle l'a cru gay pendant un certain temps. Et elle vivait avec cette certitude. « Il faut que je réfléchisse, là je n'ai pas les idées au clair. » Ouais, peut mieux faire. Maladroitement, Minnie lève la main pour la poser sur l'épaule de son ami. Elle ne sait pas quoi dire, putain. Pourquoi est-ce que ce n'est pas plus simple ? Elle aimerait tellement que ça le soit. « Mais ne m'en veux pas ... s'il te plaît ? » Lance-t-elle, hésitante, paumée. Elle ne parvient pas à imaginer sa vie sans lui, peut-être est-ce là un bon début de piste pour remettre de l'ordre dans ses pensées ?

made by pandora.

_________________

Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thobias Langdon

avatar

√ Quartier d'habitation : Midtown.
✗Passion première : La danse.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 107
√ Messages : 173
Age : 20

MessageSujet: Re: MINNIE ∇ love is easy - or not.   Dim 29 Mar - 17:18

minnie ∞ thobias
Il aurait voulu les laisser en plan, rentrer chez lui et se gaver de glace devant un film à l’eau de rose. Oui la réaction type d’une adolescente avec une grosse peine de cœur… Très honnêtement, Thobias pouvait parfois ressembler à une fille oui. C’était peut-être pour ça que Minnie l’avait cru gay d’ailleurs ; bien trop sentimental qu’il était… Le blond se promit de changer l’image qu’il renvoyait, un jour. Et pourquoi ne pas adopter définitivement le Thobias de la nuit ? Sexy, viril, sûr de lui… Mouais, on pouvait toujours rêver. D’autant que Minnie appréciait le vrai Thobias, l’autre elle ne le connaissait pas et il ne lui plairait sans doute pas car c’était vraiment son opposé. D’accord, il allait finir par virer schizophrène !
Tout ce qu’il souhaitait actuellement c’était que Minnie ne le rejoigne pas. Il voulait bien parler de tout ça – ou ne plus jamais en parler du tout – mais pas maintenant. Thobias avait d’abord besoin de digérer… et ça prendrait probablement un certain temps. Elle ne respecta pas sa volonté de tranquillité… D’un autre côté le blond ne l’aurait pas respectée non plus si les rôles avaient été échangés… donc il ne pouvait pas tant lui en vouloir. Elle se souciait de lui au moins.

« Je suis vivant, ça pourrait être pire. » qu’il répondit à sa question, totalement ironique. Effectivement, il y avait pire mais sur le coup ce n’était pas vraiment la pensée du garçon. Il était plus bas que terre tout simplement, mais il ne fallait pas lui montrer ou bien elle allait se mettre à culpabiliser : il ne voulait pas. Thobias se força même à lui sourire – peut-être aurait-il dû éviter car ça ne ressembla pas à grand-chose. La jeune femme commença à se lancer dans des explications qui ne rassurèrent pas franchement le blond. Il comprenait sa surprise, oui. Mais il mettait sa réaction sur le fait qu’elle ne partage pas du tout ses sentiments – ce qu’il comprenait tout autant, dans le fond. Le pompier se décala juste un peu lorsqu’elle posa sa main sur son épaule, Thobias préférait éviter les contacts actuellement ou il finirait par chialer dans ses bras. Il n’était pas très viril alors s’il pouvait au moins lui épargner ça… Autant essayer de terminer la soirée au mieux après tout, si c’était encore possible. « Je t’en veux de n’avoir rien dit du tout. Mais je ne t’en veux pas de ne pas éprouver la même chose si c’est ce que tu demandes. » Il haussa les épaules. « C’est pas la peine de réfléchir, je crois… Moi je l’ai su tout de suite, quand c’est venu. A partir du moment où on a besoin de réfléchir… bah c’est mort. Je te demanderais d’oublier ça, s’il-te-plait. Ce que je viens de te dire… tu n’as qu’à retourner au moment où tu pensais que j’étais gay et ce sera très bien. D’ailleurs, faudrait que je songe à le devenir, j’aurais sans doute plus de succès. »
Thobias se frotta la nuque. « Je vais te raccompagner chez toi, rentrer chez moi. Dormir. Et demain il n’y aura plus rien du tout. On reprendra comme avant. On fera un autre dîner pour rattraper celui-ci, mais sans Athénaïs. D’ailleurs, plus jamais d’Athénaïs ou de filles de ce genre, compris ? Si dans trois quatre mois je suis toujours accro à toi, bah… t’auras qu’à me présenter une fille bien. Une vraie cette fois. Même si aucune n’est aussi bien que toi. »
Code by Silver Lungs

_________________
- don't let me down -
Je n'ai pas peur de la route, faut la voir, faut qu'on y goûte. Des méandres au creux des reins et tout ira bien. Le vent l'emportera. Ton message à la grande ourse et la trajectoire de la course à l'instantané de velours même s'il ne sert à rien. Le vent l'emportera, tout disparaîtra. Le vent nous portera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minnie N. Durden

avatar

√ Quartier d'habitation : Midtown.
✗Passion première : La lecture.
√ Date d'inscription : 08/10/2014
✗Dollars : 118
√ Messages : 221

MessageSujet: Re: MINNIE ∇ love is easy - or not.   Dim 5 Avr - 14:32

All my life, I was never there, just a ghost running scared. Here, our dreams aren't made : they're won.
love is easy - or not.
Thobias est toujours aussi pâle et, pour couronner le tout, il est distant. Il s'éloigne un peu, Minnie récupère son bras, mal à l'aise. Elle a tout fait de travers. Elle n'aurait pas dû avoir cette réaction, ou plutôt ce manque de réaction. Mais il est impossible de retourner en arrière et maintenant, elle regrette. La boule dans sa gorge se fait nettement plus présente en le voyant aussi mal et distant. Il ne l'a jamais été avec elle. Jamais avant aujourd'hui. Minnie détourne le regard, l'oreille néanmoins tendue pour entendre tout ce qu'il a à lui dire. Ses mots la blessent plus qu'elle ne veut bien le montrer ; il refuse de parler de tout ça, il veut changer de sujet. Et même rentrer chez lui. « Je ne savais pas. » Sa voix n'est qu'un murmure, que Thobias aura néanmoins entendu. Elle relève les yeux pour le regarder. Comment a-t-elle pu être aveugle à ce point ? Elle était en couple avec le frère du jeune homme et si elle l'a tout de suite apprécié, il était impossible qu'elle le voit autrement à l'époque. Puis elle s'est convaincue qu'il était gay. Et maintenant, les mois ayant passé, elle ne sait pas où elle est. Elle ne sait pas que dire pour le rassurer ou lui faire entendre raison. Pourquoi est-ce qu'elle a la très désagréable impression que c'est le début de la fin ? Comme si ... comme si, non, rien ne serait plus comme avant entre eux ? Elle a beau fermer les yeux, ou passer une nuit complète loin de lui, elle sait qu'elle n'aura pas tourné la page le lendemain. Cette soirée fut un fiasco total. Du début à la fin.

« On ne peut pas faire comme si de rien était, Thobias. On doit en parler. Je suis désolée pour tout à l'heure, j'aurais dû dire quelque chose. » N'importe quoi. Thobias a beau prétendre qu'ils organiseront un nouveau dîner rien que pour tous les deux, Minnie n'arrive pas à y croire. Les choses ne peuvent pas se tasser dans un coin de la tête et leur foutre la paix. Ce sera toujours là, inconsciemment entre eux et faisant office de barrage. Et là, c'est la panique. Parce que Minnie ne peut pas accepter de perdre Thobias, et parce qu'elle se sent coupable de ne pas avoir été plus maligne que ça. Encore un peu de temps, et elle risque fort de se mettre à hyper-ventiler. Elle sait qu'elle se répète, et qu'il ne sert à rien de s'excuser, ce n'est pas comme ça que les choses s'arrangeront. Mais elle ne peut pas s'en empêcher, elle ne veut pas le laisser partir sans avoir la certitude qu'elle n'est pas en train de le perdre comme elle se l'imagine. « Tu ne me l'avais jamais dit ... » Et il n'avait pas tenté de lui faire comprendre non plus, n'est-ce pas ? Sinon, elle peut définitivement aller se terrer dans un trou de souris avec, sur le front, la pancarte "pire amie au monde". Parce qu'elle s'en veut, ça oui. Et il n'y a rien que Thobias puisse dire pour changer cet état de fait. C'est bien là, et ça lui tort les entrailles. Elle doit avoir le don de se fourrer dans des situations inconfortables.

made by pandora.

_________________

Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thobias Langdon

avatar

√ Quartier d'habitation : Midtown.
✗Passion première : La danse.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 107
√ Messages : 173
Age : 20

MessageSujet: Re: MINNIE ∇ love is easy - or not.   Dim 3 Mai - 23:17

minnie ∞ thobias
« Sauf que je n'ai plus rien à dire Minnie. Ce n'est pas contre toi... mais je suis crevé. » Il se frotta le visage. Thobias ne voulait pas se débarrasser de son ami mais il avait grandement besoin de se retrouver un peu seul pour l'instant. Oui, elle aurait dû dire quelque chose et il s'accordait là-dessus avec elle. Mais c'était trop tard maintenant, et au fond il ne lui en voulait même pas. Elle avait ses raisons, probablement... Dans le cas inverse, Thobias se serait sans doute retrouvé muet lui aussi. Cependant, on s'en foutait un peu de la situation inverse, elle n'aurait jamais lieu ! « J'admets que tu aurais dû dire quelque chose. Mais tu ne l'as pas fait, et la Terre ne s'arrête pas de tourner. » Il semblait ironique... amer. Il essayait pourtant de diminuer ce ton afin de ne pas la braquer davantage mais c'était très difficile de rester souriant après ça. Lui qui y parvenait presque toujours... Avec Minnie : à bat les masques. Il ne servait à rien de lui mentir de toute façon, et puis il n'était pas très doué pour ça. Thobias avait bien le droit d'avoir le cœur brisé, non ? Certes, ce n'était pas une raison pour lui en mettre plein la tête ; ce pour quoi il essayait de contrôler un maximum ses réflexions.
Le blond prit une profonde inspiration. « J'avais peur de te le dire, oui. J'ai repoussé ce moment au maximum... et voilà. C'était ce soir. Ma... surprise. Ahah. Aussi ratée que la tienne, non ? » Il haussa les épaules, tenta de dédramatiser un peu la situation – ça n'avait rien de vraiment dramatique dans le fond de toute façon. « Ca soulage malgré tout, je me sens un peu mieux. Enfin, je me comprends. Maintenant je ne te cache plus rien. Strip-teaseur... amoureux. Promis, c'était tout. » Il lui sourit tristement. Il aurait aimé qu'elle lui cache autant de choses pour ne pas se sentir ainsi coupable d'avoir autant tardé. Mais à priori, elle semblait parfaite. Oui, Minnie était parfaite et ça il le savait déjà, c'était pour cela qu'il en était tombé amoureux après tout.

Thobias regarda sa montre. Il était définitivement l'heure de rentrer. Il la regarda puis commença à marcher, assez lentement pour qu'elle comprenne qu'il l'attendait. Il tenait sa parole ; le blond allait ramener sa meilleure amie comme le ferait tout bon gentleman, et tout simplement tout bon meilleur ami. « J'aimerais vraiment que ça reste entre nous, si tu veux bien. J'aimerais m'épargner une... nouvelle humiliation. » Il tenta un sourire plus sincère cette fois-ci, puis mit ses mains dans ses poches. Thobias avait l'impression de monopoliser la conversation... mais il avait peur de la laisser parler en réalité. Peur qu'elle finisse par lui donner un non définitif – car concrètement elle n'avait rien dit.
Ils s'arrêtèrent finalement devant chez la jeune femme. « Je travaille tôt demain alors... je vais y aller. Tâche de faire attention à toi, puis on verra plus tard pour un autre dîner. » Il la regarda longuement, ne sachant pas s'en aller pour de bon. Il n'avait plus tellement envie. En fait, Thobias n'avait qu'une seule envie.

Il succomba à la tentation.
Le blond déposa délicatement ses lèvres sur celles de Minnie, le temps de quelques secondes seulement. Il se recula, l'air embarrassé. « C'était ma seule occasion. Tu peux pas m'en vouloir pour ça... hein ? »
Code by Silver Lungs

_________________
- don't let me down -
Je n'ai pas peur de la route, faut la voir, faut qu'on y goûte. Des méandres au creux des reins et tout ira bien. Le vent l'emportera. Ton message à la grande ourse et la trajectoire de la course à l'instantané de velours même s'il ne sert à rien. Le vent l'emportera, tout disparaîtra. Le vent nous portera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minnie N. Durden

avatar

√ Quartier d'habitation : Midtown.
✗Passion première : La lecture.
√ Date d'inscription : 08/10/2014
✗Dollars : 118
√ Messages : 221

MessageSujet: Re: MINNIE ∇ love is easy - or not.   Mar 12 Mai - 12:26

All my life, I was never there, just a ghost running scared. Here, our dreams aren't made : they're won.
love is easy - or not.
Minnie n'aurait pas dû garder le silence, c'est un fait. Et elle ne devrait pas, non plus, continuer à le faire. Mais c'est plus fort qu'elle. Elle a l'impression d'avoir reçu tout le poids du monde sur ses épaules. Ce n'est pas le cas, pourtant, et elle ne devrait pas envisager les confessions de Thobias de cette manière. Malheureusement, elle ne peut pas faire autrement ... elle est abasourdie. Complètement. Et si le jeune homme a besoin de temps, pour s'en remettre sans doute, elle aussi en a besoin. Mais pas pour les mêmes raisons : pour faire le point, relativiser et surtout réfléchir à tout ça. Ne se rend-il pas compte à quel point c'est une surprise pour elle ? Un choc, en fait. Elle ne s'était pas attendue ça. Ces derniers mois, elle a vécu dans sa petite bulle, profitant de la gentillesse et de l'amitié que voulait bien lui offrir aveuglément Thobias. Sans rien deviner, sans même prendre la peine de regarder autour d'elle. Alors, oui, maintenant, elle s'en veut. Elle n'en veut pas à Thobias d'avoir gardé le secret, il a peut-être mieux fait. Mais elle s'en veut de ne pas avoir prêté plus d'attention que ça à tout ça. Elle aurait dû s'en douter, voir quelque chose. Là, c'est un coup de poing en pleine gueule qu'elle vient de se prendre et elle a bien du mal à ne pas le montrer. En fait, tout son corps est tendu et il ne fait nul doute que son visage exprime à lui tout seul tout ce qu'elle a en tête. De la culpabilité et un autre sentiment, tout aussi détestable et désagréable. Elle ne sait pas exactement ce dont il s'agit mais elle sait qu'elle est terrifiée à propos d'une chose : et si elle l'avait perdu ? Et s'il était trop tard ?

Parce qu'il a beau essayer de relativiser et de lui faire comprendre que cela ne devrait pas impacter sur leur relation, elle a de sérieux doutes. Après tout, cela a déjà fait des dégâts : c'est évident. Thobias a beau essayer de se retenir, elle voit bien à quel point il est touché. Alors, oui, quoi qu'il en dise, quoi qu'il essaye de lui faire croire : quelque chose a changé. Peut-être parce que, maintenant, elle sait. Il lui a ouvert les yeux sur quelque chose qu'elle n'avait pas soupçonnée jusque-là. « Je suis désolée. » Que les choses ne se soient pas passées comme il le désirait, mais surtout qu'elle ait une réaction aussi merdique. Et elle a l'impression de ne rien faire pour améliorer la situation, au contraire : tout ne fait que s'empirer. Ouais, elle ferait peut-être mieux de la fermer. En tout cas, ses excuses n'étaient qu'un murmure, peut-être n'a-t-il rien entendu. Et peut-être est-ce mieux ainsi. Thobias se met en route et, le cœur battant à vive allure, Minnie le suit. Elle ne trouve rien à dire alors elle se tait. C'est tout juste si elle hoche la tête pour lui signifier qu'elle ne dira rien à personne. Bien sûr que non ... Comment pourrait-elle ? Le trajet se fait dans un silence pesant, vraiment dérangeant. Minnie regarde la route qui défile, la tête encombrée par des pensées en tout genre. Une fois de plus, elle est complètement paumée et ce n'est pas prêt de s'arranger. A peine Thobias s'est-il arrêté devant chez elle, qu'il précise qu'il va y aller. Et elle ne dit rien pour arranger la situation. Et merde. Elle tourne la tête dans sa direction, plonge son regard dans le sien. Elle n'a pas le courage de sortir de là, alors qu'elle a le sentiment qu'elle ne le reverra pas de si tôt. Avant qu'elle ait pu trouver quelque chose à dire pour briser le silence gênant, et au moins trouver quelque chose à dire, Thobias se penche et pose ses lèvres sur les siennes. Sous le choc, Minnie reste complètement stoïque, immobile. C'est loin d'être désagréable et elle regrette qu'il s'éloigne aussi vite. Elle cligne plusieurs fois des yeux, histoire de chasser les larmes qui essayent de s'y loger depuis trop longtemps, avant de le prendre dans ses bras. Tout en le serrant contre lui, elle s'approche de son oreille et dit : « On s'appelle bientôt, d'accord ? » Parce que c'est peut-être ça, dans le fond, qui la terrifie le plus : l'idée de ne plus le revoir. Et si elle avait véritablement tout gâché ce soir ? Elle lui lance un dernier sourire avant de sortir de la voiture pour rentrer chez elle. Plus paumée que jamais.

made by pandora.


RP terminé.

_________________

Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MINNIE ∇ love is easy - or not.   

Revenir en haut Aller en bas
 
MINNIE ∇ love is easy - or not.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Star-Spangled Banner :: NEW YORK :: Midtown (Manhattan) :: Fifth Avenue-