AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Snow in hell (pv Fauve)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
G. Angel Thompson

avatar

√ Quartier d'habitation : Williamsburg (Brooklyn)
✗Passion première : La musique.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 299
√ Messages : 125

MessageSujet: Snow in hell (pv Fauve)   Dim 8 Fév - 12:03

Fauve & Angel : Snow in hell.

Comme elle en avait émit l'idée assez rapidement, Fauve était parvenue à me trouver un petit boulot. Soit, ce n'était un contrat que le temps d'une soirée. Mais je ne pouvais pas m'attendre à plus que ça, vu le métier que j'exerçais. Et je n'avais franchement aucune envie de m'en plaindre de toute façon. Ca semblait presque trop beau pour être vrai, que je sois tombé sur une personne capable de m'aider un peu côté boulot. Au moins de temps en temps en tout cas. Entre ça et le fait qu'elle était toujours cette jeune femme fort sympathique que j'avais rencontré le premier jour, j'avais un peu de mal à me rappeler de ma mission en ce qui la concernait. Je devrais vraiment me forcer à ne pas la perdre de vu. Ce serait trop con que je foute tout en l'air. Mais le fait est que, oui, je commençais vraiment à m'attacher à cette jeune femme que je ne connaissais même pas quelques semaines plus tôt encore. Il m'apparaissait comme beaucoup trop simple, de m'attacher à une personne comme elle. Elle était la bonté incarnée, entre autres qualités. Bref, les choses étaient vraiment plus compliquées que prévu. Mais je n'oubliais pas ce que j'étais censé faire.

Je me sentais quand même un peu comme un profiteur, à ainsi accepter son aide -même si c'était une aide que je lui fournissais également en retour- alors que je comptais la briser tôt ou tard. Et en même temps, je savais bien que ça aurait l'air très suspect si je refusais ses propositions de contrat alors que, effectivement, je ne croulais pas sous l'argent ni sous les propositions de boulot. J'avais donc accepté cette soirée là. Que nous venions de quitter ensemble, dans une même voiture. Il neigeait à gros flocons et il était déconseillé de prendre la route. Mais il fallait bien qu'on rentre chez nous quand même. Oui chez nous, puisque nous étions coloc depuis quelques temps déjà, maintenant. En chemin pour rentrer, arriva ce qui devait arriver. Je roulais lentement pour ne pas glisser et m'envoler dans le décor. Mais entre l'obscurité de la nuit, le froid ambiant et la neige qui tombait toujours à gros flocons, ce n'était pas simple du tout de conduire. La voiture fini par glisser, lentement, droit dans un tas de neige. Et nous nous retrouvâmes bloqués. « Merde ! » Grognai-je doucement en serrant les dents. J'avais beau forcer sur le moteur, c'était vain. « Désolé ... Je crois qu'on est vraiment bloqués ... » Soupirai-je à l'intention de Fauve.

realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Fauve Montgomery

avatar

√ Quartier d'habitation : LONG ISLAND CITY
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 371
√ Messages : 144

MessageSujet: Re: Snow in hell (pv Fauve)   Lun 9 Fév - 11:44




Angel  & Fauve
Snow in Hell
En apprenant le métier d’Angel, j’avais rapidement songé à faire appel à lui pour animer certains évènements que j’organisais. Ce n’était pas toujours le cas, mais il m’était parfois demandé d’intégrer une animation musicale. DJ ou chanteurs/musiciens…. Et pour l’avoir vu à l’œuvre, Angel était assez talentueux. Suffisamment pour que je lui propose occasionnellement un contrat. Nous étions tous les deux gagnants… Il avait un boulot et moi, j’avais un musicien et chanteur en qui je pouvais avoir confiance. Parce qu’il y avait toujours le risque de faire appel à un parfait inconnu qui ne serait pas à la hauteur. Avec Angel, ce problème ne se posait absolument pas ! Ainsi, quelques semaines après le début de notre colocation, je lui avais proposé un premier contrat. Rien de bien sensationnel, mais c’était toujours ça. Et puisque nous vivions désormais ensemble, il nous avait paru assez naturel d’y aller ensemble. Après tout, c’était plus pratique d’y aller avec une seule voiture et bien plus convivial de faire le trajet ensemble plutôt que séparément. Et sur ce plan là, il n’y avait aucun souci. On s’entendait réellement bien et apprécions de passer du temps ensemble. Ainsi, le matin même, nous nous rendîmes sur le lieu de l’événement, à quelques kilomètres de New-York. Et nous arrivâmes suffisamment tôt pour que je m’occupe des derniers préparatifs sur place avant que la soirée ne démarre réellement. Tout se passa très bien et nous quittâmes les lieux dans la nuit, rejoignant doucement New-York. Doucement, oui. Avec la neige qu’il y avait, sortir était déconseillé. Pourtant, nous ne pouvions rester sur place… Ce fut donc avec prudence que nous prîmes la route, espérant que tout irait bien.

Si les premiers kilomètres se déroulèrent sans souci, la voiture finit par glisser lentement dans un tas de neige avant de se retrouver totalement immobilisée. « Merde ! » Bon, il fallait voir le bon côté des choses… Nous n’avions pas totalement perdu le contrôle de la voiture et n’avions pas eu de réel accident. Aucune blessure. C’était déjà ça, non ? Je reportais mon attention sur le jeune homme qui essayait vainement de nous sortir de là. « Désolé ... Je crois qu'on est vraiment bloqués ... » Je soupirais doucement en essayant d’entrevoir, malgré la neige qui tombait assez fortement, ce qu’il y avait aux alentours. Rien. Strictement rien. Il semblait que nous soyons en pleine campagne… En tout cas, nous semblions encore loin de New-York… Et même loin de toute ville ou village. « Pas la peine de t’excuser, tu n’y es pour rien… » soulignais-je d’une voix lasse, surtout à cause de la situation dans laquelle nous nous trouvions désormais. « Je n’ai pas l’impression qu’il y ait grand chose aux alentours… Tu as une idée de vers où on peut être ? » demandais-je en songeant que si nous n’étions pas très loin d’une ville, il nous était peut-être possible d’y aller à pied. Je réalisais soudainement que nous avions peut être une autre solution, bien plus simple. D’un rapide mouvement, je sortis mon téléphone portable. « Et bien sûr… pas de réseau… » soupirais-je finalement. Il semblait bien que nous n’ayons pas d’autre choix que de passer la nuit dans la voiture. Sauf si nous trouvions dans les parages un endroit où dormir…



BY .SOULMATES


_________________
Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais. ▵ ©️endlesslove.
Happiness is a journey, not a destination ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
G. Angel Thompson

avatar

√ Quartier d'habitation : Williamsburg (Brooklyn)
✗Passion première : La musique.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 299
√ Messages : 125

MessageSujet: Re: Snow in hell (pv Fauve)   Lun 9 Fév - 21:55

Fauve & Angel : Snow in hell.

Par temps de fortes neiges comme c'était le cas depuis plusieurs jours maintenant, il était évidemment déconseillé de sortir et plus encore, de prendre la route. Mais quand il était question de boulot, on ne pouvait pas dire que des dizaines de choix s'offraient à nous. Tout au contraire en vérité. Nous étions forcés d'aller affronter les épais et nombreux flocons qui tombaient. Et ainsi, nous prenions des risques. De tout évidence, rouler ainsi en pleine nuit, avait un avantage et un inconvénient; L'avantage, c'était qu'on avait peu de chance de croiser d'autres véhicules et d'entrer en collision avec eux. L'inconvénient, c'est que même avec les phares, il était difficile de bien voir où on roulait, alors que la neige tombait à gros flocons et que les plaques de verglas cachées de ci et de là, nous faisaient pas mal glisser. C'était laborieux. Vraiment laborieux. Et en fin de compte, je du me résoudre à accepter ma défaite. La voiture était maintenant bien bloquée; J'étais quand même parvenu à la retenir pour qu'elle n'aille pas s'encastrer dans un arbre ni ne se mette à faire des tonneaux et tout le bordel. Je jurai quand même, agacé et frustré de ne pas réussir à nous remettre en route. « Pas la peine de t’excuser, tu n’y es pour rien… » J'eus tout de suite un petit sourire amusé, sans pouvoir m'en empêcher. « Non en fait je m'excusais pour le juron. Je m'excuse toujours après un juron ... » Précisai-je sur un ton amusé.

Je pensais qu'elle s'en était déjà rendue compte. Je n'étais pas du genre à parler mal et tout ça. Et quand je le faisais, je le regrettais aussitôt et m'excusais. En soit, ce n'était pourtant pas si grave que ça non plus, que de dire "putain" ou "merde". Tout le monde le disait à l'heure d'aujourd'hui. Même les gosses, c'est dire ! Du coup, il ne s'agissait même plus vraiment de gros mot. « Je n’ai pas l’impression qu’il y ait grand chose aux alentours… Tu as une idée de vers où on peut être ? » C'était exactement ce que je m'étais dis quand j'avais senti la voiture glisser. Un truc comme : "non pas maintenant. Pas ici. Pas en plein milieu de ... Nulle part !". Parce que je ne voyais absolument aucune maison sur notre route. Plus depuis plusieurs interminables kilomètres. Ce qui était très mauvais signe. On était sans doute vraiment perdu. « J'en ai aucune idée ... Je sais juste qu'on est encore loin ... » Soupirai-je mollement. Je commençais déjà à me démotiver. Or, non, il ne le fallait foutrement pas ! « Et bien sûr… pas de réseau… » Ca aurait évidemment été beaucoup trop beau pour être vrai ! « On devrait peut-être essayer de trouver quelque chose. Faire un tour, voir si on ne trouve pas une maison sous cette tempête de neige. On ne voit pas bien avec tout ça. On est peut-être passés à côté sans rien voir ... » Emis-je l'idée avec douceur. « Tu préfères attendre ici pendant que je fais le tour, peut-être ? »

realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Fauve Montgomery

avatar

√ Quartier d'habitation : LONG ISLAND CITY
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 371
√ Messages : 144

MessageSujet: Re: Snow in hell (pv Fauve)   Mar 10 Fév - 11:10




Angel  & Fauve
Snow in Hell
Malgré le fait qu’il était fortement déconseillé de sortir et surtout, de prendre la route, avec ce temps, nous l’avions fait. Il fallait bien dire que j’avais tendance à faire de mon travail, ma priorité. Et je n’étais pas à New-York depuis très longtemps… J’avais encore besoin d’acquérir et fidéliser ma clientèle. Et surtout, d’arriver à me faire connaître ici. Et ça ne se faisait pas du jour au lendemain. C’était donc pour cela qu’il m’était impensable de ne pas mener a bout ce contrat, sous prétexte qu’il y avait trop de neige. Le plus gros était fait. Il restait juste les préparatifs de dernière minute… Et la soirée en elle-même. Et je ne pouvais pas rater ça ! Et il semblait qu’Angel soit du même avis… Après tout, il avait tout autant besoin de travailler que moi. Et ce contrat était déjà une belle opportunité. Nous avions donc ignoré tous les avertissements et les risques encourus. Et ce qui devait arriver, arriva… Heureusement, il avait réussi à limiter les dégâts et aucun de nous n’était blessé. Même la voiture ne semblait pas avoir subi de choc important. C’était déjà ça… « Non en fait je m'excusais pour le juron. Je m'excuse toujours après un juron ... » A mon tour, j’eus un petit sourire amusé. Je n’avais jamais vraiment porté attention à cela. L’entendre jurer ne me surprenait pas tant que ça… J’étais habituée à cela avec mon ex-mari. Et il m’arrivait aussi de jurer… Donc je ne pouvais pas vraiment en vouloir à Angel. J’acquiesçais donc doucement la tête après son explication.

Je me préoccupais ensuite de notre situation et de ce que nous allions bien pouvoir faire, maintenant que nous étions bloqués ici. « J'en ai aucune idée ... Je sais juste qu'on est encore loin ... » Je pinçais les lèvres en observant autour de nous, espérant apercevoir quelque chose qui pourrait nous aider. Mais il semblait bien que nous étions au beau milieu de nulle part. Je vérifiais ensuite mon portable, espérant y découvrir que j’avais miraculeusement du réseau. Mais non. Cela aurait été trop beau.  « On devrait peut-être essayer de trouver quelque chose. Faire un tour, voir si on ne trouve pas une maison sous cette tempête de neige. On ne voit pas bien avec tout ça. On est peut-être passés à côté sans rien voir ... » Oui, c’était une possibilité… Nous étions peut-être passés à côté sans rien voir. Après tout, jusqu’à présent, nous n’avions aucune raison de s’intéresser à ce qu’il y avait autour de nous. « Oui, c’est possible. Enfin, j’espère… De toute façon, c’est tout ce qu’il nous reste à faire. » remarquais-je doucement en commençant à refermer ma veste et en me préparant pour affronter cette tempête. « Tu préfères attendre ici pendant que je fais le tour, peut-être ? » Sans hésiter, je secouais négativement la tête. « Non, je viens avec toi, on ne sait jamais… » Je n’avais pas vraiment envie de me retrouver seule dans la voiture durant cette tempête de neige. Et surtout, je n’avais pas l’intention de le laisser s’aventurer seul dans les alentours avec ce temps. Et s’il lui arrivait quelque chose ? Clairement, il valait mieux que nous restions ensemble. Je mis la capuche de mon blouson sur ma tête et sortis aussitôt de la voiture, rejoignant Angel pour explorer les alentours.  



BY .SOULMATES


_________________
Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais. ▵ ©️endlesslove.
Happiness is a journey, not a destination ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
G. Angel Thompson

avatar

√ Quartier d'habitation : Williamsburg (Brooklyn)
✗Passion première : La musique.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 299
√ Messages : 125

MessageSujet: Re: Snow in hell (pv Fauve)   Mar 10 Fév - 22:21

Fauve & Angel : Snow in hell.

Qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il vente, il fallait bien aller travailler pour gagner de l'argent et tout ça. C'était donc bien là la raison de notre présence sur cette route, en pleine nuit, alors qu'il tombait de gros flocons et que la route était une véritable patinoire. Sans cette soirée de travail, il était certain que nous serions sagement restés dans notre appartement tous les deux. A lire un bouquin, à regarder un film ou à discuter autant d'un chocolat chaud sous une couverture. Bref peu importe à faire quoi d'autre exactement. Mais nous ne serions vraiment pas là en train de prendre de gros risques sur la route. Jusqu'à finalement abandonner quand la voiture se retrouva bloquée pour de bon. C'était un gros bordel. Un véritable merdier. Qui me fis jurer, alors que j'évitais ça en général. Je n'étais pas franchement fan des gros mots en tous genres. Je préférais encore inventer les miens. Enfin que j'en dise ou non, ce n'était pas ce qui allait nous sortir de cette panade. Même le réseau ne passait pas dans ce petit coin de campagne hyper perdu. Nous étions vraiment dans la merde -et je restais encore très poli là aussi-. Je ne voyais vraiment pas du tout ce que nous pouvions faire pour nous sortir de là. Peut-être rien du tout en fin de compte ... Juste attendre... Mais attendre quoi ? Le déluge ? Mais bien sûr !

« Oui, c’est possible. Enfin, j’espère… De toute façon, c’est tout ce qu’il nous reste à faire. » Je hochai positivement la tête et me redressai sur mon siège pour me préparer à sortir affronter le froid terrible et mordant qui sévissait dehors. En la voyant s'occuper de fermer sa propre veste, j'émis l'idée qu'elle reste ici dans la voiture bien au chaud, pendant que je me chargerais de faire un tour. Si ça pouvait lui éviter d'attraper un rhume. Ou de tomber dans la neige. Ou autre chose de ce genre encore ! « Non, je viens avec toi, on ne sait jamais… » Soit, elle semblait bien décidée à me suivre en fait. « Je ne vais pas croiser un tueur en série ou un Yéti tu sais. » Lui fis-je remarquer sur un ton amusé. Mais je n'insistai pas plus et fini par couper complètement le moteur. Je descendis ensuite de voiture et m'éloignai une fois qu'elle fut à ma hauteur. Sans lampe, c'était un peu difficile de se repérer. Et difficile de marcher dans la neige sans se casser la figure. Mais tant bien que mal, nous avançâmes. Et finalement, nous trouvâmes une petite maison en bordure de forêt. Plutôt une petite cabane. Pas de fumée qui s'échappait de la cheminée. Personne ne devait se trouver à l'intérieur. Je tapai quand même à la porte. Pas de réponse. Je fis le tour pour tenter de voir à l'intérieur. Aucune lumière. Rien. « Est-ce qu'on essaie d'entrer ? » Demandai-je, incertain.

realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Fauve Montgomery

avatar

√ Quartier d'habitation : LONG ISLAND CITY
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 371
√ Messages : 144

MessageSujet: Re: Snow in hell (pv Fauve)   Jeu 12 Fév - 20:34




Angel  & Fauve
Snow in Hell
Je regrettais désormais notre imprudence. Nous aurions pu – et aurions du ! – essayer de dormir sur place. Il devait bien y avoir un hôtel ou un coin où nous pouvions passer la nuit, plutôt que de vouloir à tout prix rentrer à New-York. Surtout avec un temps pareil. Il était fortement déconseillé de sortir, et nous l’avions quand même fait. Et nous nous étions nous-mêmes punis puisque nous étions désormais coincés au beau milieu de nulle part, sous une sacrée neige. Et nous ne pouvions même pas rester dans la voiture… C’était un peu dangereux et il y faisait quand même un peu froid. Il valait mieux explorer les alentours en espérant trouver un lieu où passer la nuit. Avec un peu de chance, nous trouverions quelque chose… ou quelqu’un prêt à nous ramener sur New-York. Mouais. Vu l’heure et le coin, ne rêvons pas. Ceci dit, je rejoignais l’avis d’Angel et était prête à le suivre sous la neige. « Je ne vais pas croiser un tueur en série ou un Yéti tu sais. » Je levais les yeux au ciel en esquissant un léger sourire avant de lui lancer un regard faussement noir. « Ca, je m’en doutais… Mais avec toute cette neige, tu pourrais tomber, te faire mal ou te retrouver bloquer quelque part. » Partir seul, à pied, avec ce temps ne me paraissait pas prudent. Je préférais largement le suivre. Au moins, s’il lui arrivait quelque chose, je serai là pour l’aider. Et inversement. Il ne manquait plus qu’il se retrouve bloqué quelque part, se blesse ou je ne sais quoi du genre… Sans plus tarder, je sortis donc de la voiture et me dirigeais vers lui pour commencer à explorer les lieux.

Je suivis ensuite le jeune homme, tentant de ne pas glisser. Avec toute cette neige, il était difficile de voir où on allait. Et difficile aussi de ne pas tomber. J’avançais donc prudemment, ne quittant pas des yeux Angel. Je ne savais pas du tout vers où on allait. Je supposais d’ailleurs que lui non plus. Mais il fallait bien aller quelque part pour essayer de trouver un endroit où nous réfugier. Comme la cabane qui apparaissait désormais devant nous. D’un pas plus vif, je m’en approchais. Pas de fumée ni de lumière. Aucune trace de vie. Elle devait être abandonnée… Qui pouvait bien vivre ici ? A part un pauvre fou ? Angel toqua et, effectivement, il n’eut aucune réponse. Tandis qu’il commença à faire le tour, j’essayais de voir si une autre entrée existait. Mais non. . « Est-ce qu'on essaie d'entrer ? » La cabane était abandonnée. Si on entrait dedans, même sans la permission du propriétaire, est-ce que c’était vraiment une violation de domicile ? Surtout avec un temps pareil… Après tout, nos intentions n’étaient pas mauvaises. Nous cherchions juste un lieu où nous abriter. J’esquissais une légère moue avant d’acquiescer. « Oui, essayons… On n’a pas trop d’autres choix. »



BY .SOULMATES


_________________
Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais. ▵ ©️endlesslove.
Happiness is a journey, not a destination ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
G. Angel Thompson

avatar

√ Quartier d'habitation : Williamsburg (Brooklyn)
✗Passion première : La musique.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 299
√ Messages : 125

MessageSujet: Re: Snow in hell (pv Fauve)   Dim 15 Fév - 12:58

Fauve & Angel : Snow in hell.

A trop vouloir retrouver notre petit confort, nous voilà puni, l'un comme l'autre. Nous étions maintenant bloqués dans la neige, en plein milieu de nulle part. Et il allait bien nous falloir trouver un refuge dans les environs, parce qu'on ne pouvait pas rester toute la nuit dans la voiture, avec le moteur en route. Sans quoi, on ne pourrait certainement pas repartir au petit matin. Donc, autant tenter le tout pour le tout en sortant et en cherchant s'il n'y avait pas une maison pas loin et des gens près à nous héberger pour la nuit. Au moment de sortir, Fauve décida qu'elle m'accompagnerait. Je ne pu m'empêcher de la taquiner un peu en faisant remarquer que je n'allais sans doute croiser ni Yéti, ni tueur en série. Enfin ça, ça restait encore à voir ! « Ca, je m’en doutais… Mais avec toute cette neige, tu pourrais tomber, te faire mal ou te retrouver bloquer quelque part. » Soit, elle n'avait pas tort du tout. J'étais bien obligé de le reconnaître pour le coup. Je fis quand même un peu la moue et dardai un regard sérieux sur elle. « Ok, j'admets. Tu marques un point ! » Capitulai-je donc, en fin de compte. Et sans plus attendre, je quittai la voiture. Elle me rejoignit rapidement et nous pûmes nous éloigner. J'étais toujours incertain quant à savoir si oui ou non c'était une bonne idée cette petite exploration. Mais ce n'était pas non plus comme si nous avions mille autres options.

Ce fut donc bien ensemble que nous commençâmes à faire le tour des environs. Et je fini par apercevoir une maisonnette. Presque une cabane tant elle était petite. Pas de fumée qui s'échappait de la cheminée. J'en conclus que personne ne se trouvait là. Pas pour l'heure en tout cas. Je frappai à la porte, fis le tour des lieux ... mais rien ni personne. Pas âme qui vive. On n'allait quand même pas rester là dehors à crever de froid alors qu'il y avait cette cabane qui pourrait tout à fait nous accueillir. Au moins pour la nuit ! Mais pas certain de ce que pourrait en penser la jeune femme, je lui demandai son avis. Savoir si oui ou non elle était partante pour qu'on entre. « Oui, essayons… On n’a pas trop d’autres choix. » Oh je n'allais certainement pas essayer. Mais bien y arriver. Parmi les nombreuses choses illégales que j'avais fais par le passé, il y avait ça. Crocheter les serrures. Je n'étais pas trop tenté de le faire devant Fauve. Mais je n'avais pas d'autre choix, puisqu'elle m'avait suivit. Je soufflai doucement et glissai ma main dans la poche arrière de mon jean, pour récupérer mon portefeuille. J'en sortis une carte à laquelle je ne tenais pas trop pour le cas où je la casserais. Je n'avais pas d'épingle à cheveux alors j'allais faire avec ça. C'était encore plus pratique. Je n'eus qu'à glisser la carte dans l'interstice, à traficoter un peu de gauche à droite ... Et le verrou sauta. Sans un regard pour Fauve, je rangeai ma carte dans le portefeuille et le portefeuille dans ma poche. Avant d'ouvrir la porte et entrer à l'intérieur à la recherche d'un interrupteur. Que je trouvai et actionnai. Et la lumière fut.

realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Fauve Montgomery

avatar

√ Quartier d'habitation : LONG ISLAND CITY
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 371
√ Messages : 144

MessageSujet: Re: Snow in hell (pv Fauve)   Mar 17 Fév - 10:49




Angel  & Fauve
Snow in Hell
A aucun moment je n’avais réellement songé à laisser Angel se démener pour nous trouver un abri et rester bien tranquillement dans la voiture. Cela ne m’avait même pas traversé l’esprit. Cela aurait été sacrément égoïste et même un peu inconscient sur les bords. Avec le temps qu’il faisait, il était déjà déconseillé de sortir. Mais sortir, à pied et tout seul, c’était bien pire ! Et je n’avais pas la moindre envie qu’il lui arrive quelque chose… Il ne manquerait plus qu’il se perde, tombe ou se retrouve coincé quelque part ! Au moins, en restant ensemble, nous pourrons nous aider en cas de problème. Ou au moins nous soutenir. Je mis donc gentiment le doigt là dessus, alors qu’il se moquait de moi en suggérant qu’il n’allait pas rencontrer un yéti ou un tueur en série. « Ok, j'admets. Tu marques un point ! » J’esquissais un sourire satisfait. Bien sûr que j’avais raison… Souvent, même. Ou pas. Mais comme tout le monde, j’aimais avoir raison. Puis, qu’il le veuille ou non, j’avais bien l’intention de l’accompagner. Si, à une époque, j’avais pu être du genre à faire tout ce qu’on lui disait, ce n’était plus le cas aujourd’hui. Sans plus tarder, je refermais ma veste et sortais de la voiture. Je n’étais pas en sucre et pouvait bien faire face à un peu de neige. J’espérais juste que cela n’allait pas empirer prochainement. Et surtout, que tout allait bien se passer. Parce que, même si j’avais décidé de suivre Angel, je savais bien que je serais plutôt impuissante s’il se blessait. Il fallait donc espérer que rien de grave n’allait nous arriver et que nous ne faisions pas cela pour rien.

Rapidement, mes doutes à ce sujet se dissipèrent. En effet, nous arrivâmes vers une maisonnette. Enfin, cela semblait être une sorte de cabane. Rien de bien luxueux. Mais soit, cela nous faisait déjà un lieu où passer la nuit. Oui, enfin, si nous parvenions à rentrer. Parce qu’il ne semblait y avoir personne à l’intérieur. Et tout semblait fermé. A part en défonçant la porte, je ne voyais pas comment nous pouvions rentrer. Et pourtant, c’était un peu notre seule issue. En tout cas, je donnais mon accord à Angel pour que nous essayions d’entrer. Il fallait dire que nos choix étaient plus que limités. C’était soit ça, soit passer le reste de la nuit dans la voiture et dans le froid. Mais la porte était bel et bien fermée… Il allait donc falloir entre par effraction. Je fus donc légèrement surprise en voyant le jeune homme fouiller dans la poche de son jean pour finalement en sortir son portefeuille, puis une carte. Interloquée, je le regardais faire en fronçant les sourcils. Et tout naturellement, il glissa la carte dans l’interstice de la porte, et après quelques manipulations, il parvint à l’ouvrir. J’écarquillais les yeux en haussant les sourcils. Tout était allé si vite, si simplement. Et je n’avais même pas eu le temps de réaliser qu’il était en train de crocheter une serrure devant moi.  Et tandis qu’il ouvrait la porte et entrait dans la cabane, je le suivais, encore sur le cul par ce qu’il venait de faire. « Tu… Tu sais crocheter une serrure ? » demandais-je finalement en me demandant où il avait pu apprendre ça. Ce n’était pas réellement son geste qui me surprenait. C’était surtout venant de lui. Il n’était pas le genre d’homme que je pouvais imaginer capable de ça. Il semblait si gentil, sans histoire… Et tellement à l’aise lorsqu’il s’agissait d’entrer illégalement quelque part.



BY .SOULMATES


_________________
Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais. ▵ ©️endlesslove.
Happiness is a journey, not a destination ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
G. Angel Thompson

avatar

√ Quartier d'habitation : Williamsburg (Brooklyn)
✗Passion première : La musique.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 299
√ Messages : 125

MessageSujet: Re: Snow in hell (pv Fauve)   Sam 21 Fév - 16:01

Fauve & Angel : Snow in hell.

Comme toute personne normalement constituée, je n'aimais pas trop quand j'avais tort. J'aimais moins encore quand je n'avais d'autre choix que d'admettre que je me trompais. Pourtant, c'était bien ce que venait tout juste de faire Fauve. Bien sûr, je n'étais quand même pas vexé non plus ! Juste déçu et frustré. Ce pourquoi je fis vaguement la moue durant quelques secondes. Mais pas la peine de s'éterniser. Il fallait qu'on se bouge au plus vite. Histoire d'essayer de trouver un refuge avant de ne plus pouvoir faire un pas dehors sans mourir congelé sur le champ. Et avant que l'épaisseur de neige n'atteigne le mètre de profondeur. Nous sortîmes donc ensemble de la voiture pour nous mettre à la recherche d'un endroit où l'on pourrait passer la nuit. Rien qu'une nuit. Histoire de ne pas crever de froid dans la voiture en attendant les secours. Et puis pour avoir droit aux secours, encore faudrait-il qu'ils sachent que nous avions besoin d'aide par ici. Ce qui ne risquait pas non plus d'arriver vu que nous n'avions pas de réseau pour les contacter. Finalement, nous avions peut-être un peu de chance dans notre malheur puisque je finis par trouver une maison abandonnée. Enfin elle semblait l'être vu qu'il n'y avait ni lumière à l'intérieur, ni fumée qui s'échappait par la cheminée. Ca me semblait être parfait pour nous. Pour au moins cette nuit là. Une seule nuit. J'étais certain que le propriétaire de l'endroit ne pourrait pas nous en vouloir. C'était une question de vie ou de mort quand même !

Mais comme il fallait quand même s'y attendre, la porte d'entrée était fermée à clés. Il allait donc falloir que j'use de certains de mes talents, pour entrer de force. Même si ça me dérangeait pas mal de le faire devant la jeune femme. Je le devais quand même. C'était soit ça, soit rester dehors. Alors le choix était vite fait ! Je sortis donc une carte que je glissai dans l'interstice de la porte. Après quelques manipulations légères et brèves, la porte cédait et s'ouvrait. « Tu… Tu sais crocheter une serrure ? » Ah oui. Merde. Il fallait que je lui explique. Enfin non, bien sûr que non. Je ne tenais pas vraiment à ce qu'elle sache ce par quoi j'étais passé. je ne tenais pas à ce qu'elle connaisse mon passé des plus compliqués. « Euh ... Ouais ... C'est un truc que j'ai appris quand je vivais dans un quartier défavorisé quand j'étais gosse. » Avouai-je doucement en évitant de la regarder. Je ne précisais pas que j'avais souvent eus à faire ça pour entrer et voler chez les riches, quand on manquait beaucoup trop d'argent chez ma mère. Elle n'avait pas besoin de savoir ça. Ainsi que beaucoup d'autres choses ! Une fois à l'intérieur, en évitant toujours de la regarder, j'allumai la lumière et fis le tour de la pièce principale. « On devrait faire un feu de cheminée ... »

realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Fauve Montgomery

avatar

√ Quartier d'habitation : LONG ISLAND CITY
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 371
√ Messages : 144

MessageSujet: Re: Snow in hell (pv Fauve)   Dim 22 Fév - 12:05




Angel  & Fauve
Snow in Hell
Pas besoin d’avoir fait de grandes études pour comprendre que rester dans la voiture avec ce temps n’était pas une bonne idée. Le mieux était clairement de partir à la recherche d’un abri ou d’un peu d’aide. Avec un peu de chance, nous croiserions quelqu’un. Ou pas.  Vu l’heure et les conditions météo, c’était même peu probable. Il fallait être fou et totalement inconscient pour prendre la route avec un temps pareil… Nous étions donc là, comme deux idiots, coincés et perdus au milieu de nulle part.  Enfin, nous n’étions pas non plus dans le désert ou au fin fond de la campagne. Peut-être qu’un village se trouvait à proximité… Nous décidâmes donc rapidement d’aller explorer les lieux. Et ce fut une bonne idée puisqu’à quelques pas de là, nous trouvâmes une maisonnette. Abandonnée, semblait-il. En même temps, qui pourrait bien vivre dans un pareil endroit ? C’était isolé de tout et je doutais sincèrement du confort d’un tel habitat. Enfin, ce serait largement suffisant pour nous, cette nuit. Car il fallait bien que nous passions la nuit quelque part…. Et cette cabane ne me semblait pas si mal. Sans vraiment hésiter, j’acceptais la proposition d’Angel : essayer d’entrer. Et puisqu’elle semblait fermée, cela voulait dire essayer d’entrer par effraction. Je n’aimais pas vraiment ce genre de pratiques mais… dans notre cas, c’était légitime, non ? N’importe qui pouvait le comprendre, non ? Et puis, ce n’était pas comme si nous entrions dans une demeure habitée et avec de mauvaises intentions…  Je laissais donc Angel s’occuper de ça. Et, alors que je pensais qu’il allait essayer de défoncer la porte ou casser une vitre, je le vis sortir une carte de son portefeuille. Et puis, sans avoir l’air de rencontrer une quelconque difficulté, il ouvrit la porte ainsi.

Face à cette démonstration, je me tendis légèrement. Merde alors ! Il savait crocheter les serrures ? Ce n’était, il me semblait, pas banal. Et surtout, je me demandais bien comment il avait appris ça. Certainement pas en chantant dans les bars ! Après quelques secondes de silence, je finis par lui poser la question. « Euh ... Ouais ... C'est un truc que j'ai appris quand je vivais dans un quartier défavorisé quand j'étais gosse. » Je fronçais légèrement les sourcils. Est-ce que cela voulait dire qu’il s’en était servi pour rentrer chez les gens et les voler ? Ou était-ce juste une technique qu’on lui avait apprit sans qu’il ne s’en serve réellement ? « Ah.. D’accord… » Vu l’aisance avec laquelle il avait fait cela, j’avais du mal à croire qu’il ne s’en soit jamais servi. Au contraire, il semblait bien avoir chopé le coup de main. Et ça me faisait froid dans le dos… « On devrait faire un feu de cheminée ... » Sa suggestion me tira de mes pensées. Je m’avançais donc dans la maison et observais les lieux. Rien de bien luxueux. C’était même un peu rustique, vieux et poussiéreux. Mais ce serait parfait pour cette nuit ! « Oui… Tu t’en occupes ? Je vais jeter un coup d’œil dans les autres pièces… » proposais-je en commençant à explorer la maisonnette. Le tour serait vite fait mais je voulais voir ce qu’il y avait à notre disposition. Et si aucune mauvaise surprise ne nous attendait quelque part… Tout en me dirigeant vers la cuisine, je me questionnais une nouvelles fois sur le jeune homme. Peut-être n’était-il pas aussi lisse qu’il voulait me le faire croire ? Après tout, certaines personnes malhonnêtes savent très bien cacher leur jeu… Qu’est-ce qui me disait qu’il n’étant pas un escroc, un voleur ? Ou qu’il avait eu à voler lorsqu’il était plus jeune ? Ce n’était pas vraiment rassurant… Enfin, peut-être que je m’en faisais trop pour rien. J’explorais ensuite le reste de la maison. Il y avait une chambre, une petite salle de bain et des toilettes. Et tout cela semblait inutilisé depuis bien longtemps. « Ca a vraiment l’air abandonné depuis des lustres… Il y a la salle de bain et les toilettes au bout du couloir. Et une chambre juste là. Je te la laisse, je dormirai sur le canapé. » proposais-je en retournant dans la pièce principale.



BY .SOULMATES


_________________
Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais. ▵ ©️endlesslove.
Happiness is a journey, not a destination ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
G. Angel Thompson

avatar

√ Quartier d'habitation : Williamsburg (Brooklyn)
✗Passion première : La musique.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 299
√ Messages : 125

MessageSujet: Re: Snow in hell (pv Fauve)   Mar 3 Mar - 20:15

Fauve & Angel : Snow in hell.

Nous n'avions pas dix milles possibilités. Si nous voulions entrer dans cette petite maison, il allait forcément nous falloir le faire par effraction. Soit en fracassant une fenêtre, soit en crochetant tout simplement la serrure. Et puisque j'étais en expert pour ouvrir une porte fermée à clés, je ne voyais pas de raison de casser quoi que ce soit. Ce serait quand même très dommage de faire un truc pareil. Ce fut donc tout naturellement et sans ouvrir la bouche, que je forçai la serrure avec une simple carte. Bien entendu, cela perturba Fauve qui me posa tout de suite la question pour comprendre pourquoi je savais faire un truc pareil. Même si ça me coûtait un peu, je lui dis la vérité. Soit, en évitant sciemment de trop en dire quand même. Je ne voulais pas foutre en l'air toutes mes chances avec elle, en lui disant la pure vérité. « Ah.. D’accord… » Elle semblait quand même un peu méfiante. Je lui lançai un bref regard incertain, hésitant. « Je sais, ça semble bizarre comme ça ... Disons que j'ai commencé la vie du mauvais pied ... » Soupirai-je doucement, lui faisant ainsi comprendre que j'avais un passé compliqué quand même. Que j'avais mal démarré déjà à la base, dans la vie. Et que, en gros, ce n'était pas tant de ma faute que ça. Peut-être qu'elle allait me donner le bénéfice du doute ainsi. Je l'espérais en tout cas. Qu'elle n'allait pas me trouver horrible et tout ça ...

Je tâchai quand même de faire mine de rien assez rapidement, en entrant dans la maison en sa compagnie. J'émis alors l'idée de faire un feu de cheminée. Histoire de réchauffer l'ensemble de la petite demeure. Vu la superficie, ça suffirait amplement pour ça ! « Oui… Tu t’en occupes ? Je vais jeter un coup d’œil dans les autres pièces… » Je hochai positivement la tête et fis le tour de la pièce principale pour voir s'il y avait des bûches. C'était bien le cas. Ce qui me rassura. Parce que je n'avais pas envie de ressortir pour en trouver. Et parce que de toute façon, il serait forcément humide vu la météo actuelle. Ce fut donc un soulagement que d'en trouver dans un coin. Que je ramenai devant la cheminée pour en mettre quelques unes dedans et d'autres devant en attendant qu'on en ait besoin. Je froissai quelques feuilles en boule, pour les foutre dessous et avec mon briquet, allumai le tout. Le feu prit assez rapidement. De quoi me soulager ! « Ca a vraiment l’air abandonné depuis des lustres… Il y a la salle de bain et les toilettes au bout du couloir. Et une chambre juste là. Je te la laisse, je dormirai sur le canapé. » Je me redressai pour reporter mon attention sur la jeune femme. « Mais non je vais le prendre le canapé ! Sérieusement, ça me dérange pas du tout. » Assurai-je tout à fait sérieusement. « Comment c'est possible que cette maison soit à l'abandon ? Elle est encore meublée, décorée et tout ça. » M'étonnai-je en regardant l'intérieur de la pièce principale. « Peut-être que les propriétaires sont partis en vacances ou quelque chose comme ça ... »

realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Fauve Montgomery

avatar

√ Quartier d'habitation : LONG ISLAND CITY
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 371
√ Messages : 144

MessageSujet: Re: Snow in hell (pv Fauve)   Sam 21 Mar - 16:13




Angel  & Fauve
Snow in Hell
Evidemment, découvrir qu’Angel savait parfaitement comment entrer par effraction dans une maison me surprit. Parce qu’à aucun moment dans le passé, je n’avais pu songer à une telle chose. Certes, cela n’en faisant pas un malfaiteur ou mauvais type. Mais quand même… Ce n’était pas le genre de chose qu’on savait faire juste « comme ça », pour s’amuser. Et j’imaginais qu’il aurait aussi pu être surprit, s’il avait découvert la même chose chez moi. Je ne pu donc retenir une question sur son apprentissage de ce genre de techniques peu légales. « Je sais, ça semble bizarre comme ça ... Disons que j'ai commencé la vie du mauvais pied ... » Je réalisais soudainement qu’en fait, je ne connaissais pas Angel si bien que ça. Il me donnait l’impression du contraire et pourtant, la scène qui venait de se dérouler prouvait bien qu’il y avait encore des zones d’ombres autour du jeune homme. D’ailleurs, il ne semblait pas vouloir s’épancher sur ses débuts de la vie. Et je ne pouvais, en aucun cas, lui en demander davantage. Après tout, chacun à droit à son petit jardin secret… Mais du coup, cela ne me rassurait pas vraiment. Je me demandais à qui j’avais réellement affaire, espérant que cela appartenait bien au passé et qu’il ne trempait dans plus rien de louche aujourd’hui. Après tout, j’étais sa colocataire et n’avais pas la moindre envie de me retrouver dans une situation gênante ou dangereuse. Mais j’extrapolais sans doute un peu… Concrètement, il savait crocheter une serrure. Et alors ? Il n’y avait pas mort d’homme. Du moins, c’était ce dont j’essayais de me convaincre. « D’accord.. Je comprends mieux… » Tentais-je pour faire bonne figure. Si cela n’était que du passé, alors soit. Mais comment pouvais-je être certaine qu’il était actuellement sans histoire ?

D’un côté, j’avais envie de savoir ce qu’il avait vécu et ce qu’il avait réellement été amené à faire. Et en même temps, ça m’effrayait un peu. Ce que je pourrais découvrir risquerait de me faire clairement déchanter. Mais pour le moment, il ne semblait pas décidé à m’en dire plus… Et je n’insistais pas non plus. C’était sans doute préférable. Pendant qu’il commençait à faire un feu de cheminée, je faisais le tour des lieux. Cela semblait abandonné depuis longtemps. Mais encore meublé et décoré… Etrange. Je visitais donc rapidement les différentes pièces et retournais au salon où Angel venait de lancer le feu. J’évoquais alors les différentes pièces, la chambre à coucher et le fait que je la lui laissais. Le canapé ferait très bien l’affaire. « Mais non je vais le prendre le canapé ! Sérieusement, ça me dérange pas du tout. » Je plantais mon regard dans le sien, esquissant finalement un léger sourire. « Tu es sûr ? En tout cas, je te remercie, c’est gentil… » déclarais-je, toujours en souriant. « Comment c'est possible que cette maison soit à l'abandon ? Elle est encore meublée, décorée et tout ça. » Je haussais les épaules. Moi aussi, ça me dépassait. Je ne comprenais vraiment pas ce qui avait pu passer par la tête des propriétaires. Certes, elle était un peu éloignée de tout. Mais c’était tout de même pas si mal… « Peut-être que les propriétaires sont partis en vacances ou quelque chose comme ça ... » J’observais également la pièce, essayant de comprendre. Je passais ensuite le doigt sur le rebord d’un meuble, ramassant une épaisse couche de poussière. « Possible… Mais vu la poussière, ce sont de longues vacances qu’ils ont prit… » Je me dirigeais ensuite vers la cheminée et pris place sur le canapé, où j’espérais me réchauffer un peu. « Tu penses que la neige aura fondue d’ici demain matin ? J’ai pas envie de rester bloquée ici trop longtemps… » Ce n’était pas contre Angel, mais cette cabane n’était quand même pas aussi confortable que notre appartement. Et nous avions tous deux un boulot et des obligations… J’espérais donc pouvoir rentrer à New-York assez rapidement.



BY .SOULMATES


_________________
Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais. ▵ ©️endlesslove.
Happiness is a journey, not a destination ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
G. Angel Thompson

avatar

√ Quartier d'habitation : Williamsburg (Brooklyn)
✗Passion première : La musique.
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 299
√ Messages : 125

MessageSujet: Re: Snow in hell (pv Fauve)   Dim 5 Avr - 18:10

Fauve & Angel : Snow in hell.

Dès l'instant où je pris la décision de crocheter la serrure pour entrer dans cette petite maison à l'aspect abandonné, je su que ce n'était pas vraiment l'idée du siècle. Surtout parce que Fauve était juste derrière moi et ne pouvait ainsi que me voir faire cette petite action ! Et effectivement, elle me vit bien faire. Et elle semblait un peu s'inquiéter de ce que j'étais capable de faire. Est-ce qu'elle n'était pas déjà en train de se monter un tas de films dingues à mon sujet ? Je craignais bien que si. Et je ne savais pas que dire ni que faire pour désamorcer la bombe. J'avais la sensation qu'il était trop tard. Et que si je parlais trop pour tenter de m'expliquer, je risquais surtout d'empirer l'état des choses et de ses pensées sur mon compte. En même temps, il fallait bien que je fasse quelque chose ! Nous ne pouvions pas demeurer dans le froid polaire et sous la neige, dehors ! C'était juste un coup à mourir d’hypothermie. Et l'un comme l'autre, nous en étions bien conscients. « D’accord.. Je comprends mieux… » J'affichais maintenant un bien pâle sourire. Mais qui exprimait une certaine gêne. Je regrettais vraiment de l'avoir laissé voir ça. Mais même en continuant d'y penser et de réfléchir à ce sujet, je ne voyais pas du tout comment j'aurais pu faire autrement. Il fallait que je fasse quelque chose alors je l'avais fais, quitte à mettre mon plan en péril. Tant pis. C'était limite une question de vie ou de mort après tout.

Pendant que j'allumais un feu dans la cheminée, la brune fit le tour de la petite maison. et à son retour, elle proposa de prendre le canapé pour que j'ai la chambre. Mais je protestai de suite. Encore un peu et je lui faisais remarquer qu'en tant qu'adultes responsables, nous pouvions même partager un lit quand même ! Mais je n'en fis rien, ne voulant pas la mettre mal à l'aise ou la braquer. « Tu es sûr ? En tout cas, je te remercie, c’est gentil… » Je trouvais ça tellement normal de lui laisser la chambre, que j'arquai un peu les sourcils avec également un bref haussement d'épaules. « Y'a vraiment aucun problème avec ça, t'en fais pas ! » Lui répondis-je avec un grand et sincère sourire. Non, pas le moindre problème pour moi. C'était même avec plaisir que je lui faisais ce cadeau. J'émis l'idée que les propriétaires des lieux avaient du prendre des vacances. Sa réponse me fit sourire. Je pris sur moi pour ne pas lâcher une blague de pur humour noir, en disant qu'ils étaient peut-être même morts et que nous allions bientôt retrouver leurs corps sans vie. Je préférais éviter ce genre d'humour en sa compagnie. Ce n'était sans doute pas le genre de truc qui devait la faire rire. « Tu penses que la neige aura fondue d’ici demain matin ? J’ai pas envie de rester bloquée ici trop longtemps… » Je m'installai en tailleur près du feu, pour pouvoir m'y réchauffer. J'ôtai également ma veste qui était trop humide et n'allait pas m'aider à me réchauffer si je la gardais sur le dos. « Y'a des chances que ça arrête de tomber d'ici demain matin. Mais je doute que ça fonde bien rapidement, si les températures ne remontent pas ... »

realised by morphine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Fauve Montgomery

avatar

√ Quartier d'habitation : LONG ISLAND CITY
√ Date d'inscription : 11/10/2014
✗Dollars : 371
√ Messages : 144

MessageSujet: Re: Snow in hell (pv Fauve)   Lun 25 Mai - 17:01




Angel  & Fauve
Snow in Hell
Bon, d’accord, ce qu’il venait de se passer sous mes yeux m’avait surprit. Après tout, même si je ne le connaissais pas extrêmement bien, Angel ne m’avait jamais laissé penser qu’il était du genre à savoir crocheter une serrure. Et même s’il n’y avait pas mort d’homme, cela me laissait un peu dubitative… Et méfiante. Pourtant, cela ne faisait pas de lui quelqu’un de mauvais, un criminel ou je ne sais quoi d’autre… Et pourtant, il ne m’en fallut pas plus pour commencer à gamberger. Il tenta vaguement de se justifier. Cela ne me rassura pas plus que ça… Mais c’était ainsi. Sans doute était-ce en partie dû à ce que j’avais pu vivre par le passé. Et puis, je ne croyais pas non plus être en présence d’un type dangereux. Peut-être juste plus louche que ce que j’imaginais. Et puis, cela nous permettait de nous mettre au chaud et de passer la nuit quelque part. Ce n’était donc pas une si mauvaise chose… D’ailleurs, sans perdre trop de temps, Angel alluma un feu de cheminée tandis que je faisais le tour des lieux. De retour dans le salon, je lui proposais de lui laisser la chambre et de prendre le canapé. Même si partager le même lit que lui – en tout bien tout honneur – ne me dérangeait pas, je me voyais difficilement lui faire une telle proposition sans savoir comment il pourrait l’interpréter. Il ne manquerait plus qu’il y ait de l’ambigüité entre nous ! Le jeune homme protesta rapidement en déclarant qu’il prendrait le canapé et me laisserait la chambre, ce dont je le remerciais. « Y'a vraiment aucun problème avec ça, t'en fais pas ! » Ce n’était qu’un détail et qu’une question de confort. J’étais déjà bien heureuse que l’on ait trouvé ce chalet où passer la nuit.

Nous évoquâmes ensuite les propriétaires, s’interrogeant sur ce qu’ils avaient pu devenir. Les lieux semblaient inhabités depuis quelques temps… Peut-être n’était-ce qu’une « résidence » secondaire. Je me demandais bien qui pouvait avoir réellement envie de vivre pleinement ici. C’était plutôt paumé et loin de tout. Enfin… Heureusement que cette cabane était là. Au moins, cela nous évitait de mourir de froid dans la voiture. A ce propos, je finis par demander à Angel s’il pensait que la neige aurait fondu d’ici le lendemain, soulignant que je n’avais pas spécialement envie de rester bloquer ici. Cela n’avait rien d’un endroit pour un séjour paradisiaque. Et notre appartement new-yorkais allait bien vite me manquer. « Y'a des chances que ça arrête de tomber d'ici demain matin. Mais je doute que ça fonde bien rapidement, si les températures ne remontent pas ... » Je fis une moue un peu déçue. Avec la chance que nous avions, nous ne pourrions pas repartir de sitôt.  « Mouais… On verra bien comment les choses seront demain. Enfin, j’espère qu’on pourra rapidement rentrer. » Commençant à ressentir le froid, je rejoignais le jeune homme assis devant le feu. Bon sang, ça faisait du bien ! Au bout de quelques minutes, je retirais également mon blouson, appréciant la chaleur du feu. Je ramenai ensuite mes genoux devant ma poitrine afin de me réchauffer davantage. Ca commençait à aller mieux. Nettement mieux. Je sentais que mes cheveux et vêtements commençaient à sécher et que je reprenais des couleurs. Je levais ensuite le regard vers mon colocataire, brisant le silence qui s’était installé. « En tout cas, heureusement que tu étais là… Sinon, je ne sais pas où j’aurais passé la nuit, ni ce qui aurait pu se passer…. » remarquais-je avec une réelle reconnaissance envers lui. J’avais peut-être été un peu dure en doutant aussi rapidement de lui. Après tout, même s’il avait crocheté une serrure, c’était pour nous éviter de rester dans le froid plus longtemps. Et sans lui, je serais très certainement encore coincée dans la voiture. Ou a braver le froid et la neige pour trouver un endroit où passer la nuit.



BY .SOULMATES


_________________
Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n'abandonnent jamais. ▵ ©️endlesslove.
Happiness is a journey, not a destination ▵
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Snow in hell (pv Fauve)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Snow in hell (pv Fauve)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» Dessin de Snow'
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Star-Spangled Banner :: THE WORLD :: United-States-