AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 The best thing about memories is making them... | Vitaly & Emilia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emilia M. Wells

avatar

✗Passion première : L'art
√ Date d'inscription : 04/01/2015
✗Dollars : 28
√ Messages : 30

MessageSujet: The best thing about memories is making them... | Vitaly & Emilia   Dim 22 Fév - 13:21


The best thing about memories is making them...
Vitaly & Emilia

Retrouver une vie sociale normale, après avoir perdu la mémoire, n’était pas simple. En tout cas, Emilia avait un peu de mal avec ça. Elle ne se souvenait de rien ni de personne. Tous ces gens qui étaient à priori des amis, collègues de travail, voisins ou même de sa famille, lui semblaient être de parfaits étrangers. Elle avait donc du mal à sortir. A part lorsqu’il s’agissait d’aller faire des courses ou pour quelque chose de précis. Sinon, elle restait chez elle. Elle se remettait peu à peu à travailler… Mais à part Jeremiah, son mari, qui vivait bien évidemment avec elle, elle ne voyait pas grand monde. Il y avait bien sûr quelques proches qui passaient prendre de ses nouvelles… Mais c’était assez étrange pour la jeune femme de se retrouver face à des gens qui semblaient tout savoir d’elle, alors qu’elle ne savait rien d’eux. C’était horriblement frustrant et dérangeant. C’était donc pour cela qu’elle n’aimait pas voir des gens qu’elle était censée connaître. Elle n’avait rien à leur dire. Et elle voyait bien qu’ils ressentaient une certaine pitié pour elle. Ou qu’ils étaient aussi gênés par la situation… Tout cela n’était vraiment pas évident. Et pourtant, elle avait vraiment envie de retrouver tous ses souvenirs. Et Emilia prenait parfois sur elle pour partager un repas, une sortie ou juste un moment avec des personnes qu’elle connaissait, espérant que cela raviverait sa mémoire. Avec le temps, certains noms ou visages lui étaient plus familiers… Et elle arrivait à se remémorer de quelques anecdotes de sa vie passée. Mais rien de bien important. Enfin, c’était toujours ça !

Ce soir là, la jeune femme avait décidé de faire un effort et de sortir. Enfin, plus précisément, d’accepter une invitation reçue. C’était, à priori, l’une des ses connaissances, plutôt hautement placée, qui organisait une soirée caritative. Bien évidemment, elle n’avait pas la moindre idée de qui était l’organisateur. Du moins, elle n’en avait aucun souvenir. Mais d’après son mari, c’était une bonne idée qu’elle y aille. Il était persuadé qu’il y aurait quelques personnes qu’elle connaissait. Et que cela ne pouvait que lui permettre de se rappeler de certaines choses et de revoir des « amis ». Elle avait un peu hésité et avait finalement décidé d’y aller. Après tout, elle n’avait rien de prévu ce soir et n’avait rien à perdre. Juste un peu de temps. La jeune femme se rendit donc sur place, seule. Jeremiah étant en déplacement professionnel, il n’avait pu se joindre à elle. Et ça, ça ne l’aidait pas ! Il y aurait sans doute beaucoup de monde, certains la connaitraient et elle… eh bien elle ne connaissait plus personne ! Mais soit, il était trop tard pour faire demi-tour ! La jeune femme se rendit donc sur place. Le lieu était vraiment superbe… Et elle se retrouva rapidement dans la salle de réception, où un apéritif était donné. Elle avait croisé certaines personnes qui semblaient la connaître. Quelques mots échangés ci et là, mais plus par politesse qu’autre chose… Et Emilia finit par se retrouver seule, à scruter la foule. Les invités s’étaient répartis en petits groupes, selon leurs affinités et discutaient. Tout le monde semblait au moins connaître quelques personnes. Et elle se sentait soudainement bien seule. Même si elle n’avait pas plus de souvenirs de lui, elle aurait largement préféré que Jeremiah soit là. Au moins, il lui aurait tenu compagnie et lui aurait présenté du monde. En attendant, elle observait la foule. Avant de partir, son mari lui avait montré des photos des invités en lui expliquant qui ils étaient. Histoire qu’elle soit un peu moins paumée. Mais il y avait tellement de monde… Elle se souvenait d’avoir vu certaines visages sur les photos montrées par Jeremiah. Mais elle ne se souvenait pas exactement de qui était qui…



crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R. Vitaly James-O'Neil

avatar

√ Quartier d'habitation : Greenwich Village (Manhattan)
✗Passion première : Ma fille.
√ Date d'inscription : 07/10/2014
✗Dollars : 211
√ Messages : 69

MessageSujet: Re: The best thing about memories is making them... | Vitaly & Emilia   Sam 14 Mar - 23:31

Emilia & Vitaly : The best thing about memories is making them....

De par ma richesse, j'avais de nombreuses obligations. Pas uniquement professionnelles. J'étais quelqu'un de très engagé. Du coup, j'étais dans pas mal de choses vraiment diverses et variées. Raison pour laquelle je devais parfois me rendre à certains galas. Ca ne m'intéressait pas vraiment, je devais bien l'admettre. Et ce, pour la simple et bonne raison que ce n'était rien de plus et rien de moins que des riches de base. Qui aimaient tout simplement à se retrouver entre eux pour étaler plus encore leur richesse. Non vraiment, ce n'était pas quelque chose que j'étais en mesure d'apprécier. Fut un temps où tout ça me plaisait pourtant. Mais j'avais tout simplement fais du chemin depuis. Beaucoup de chemin. Et au final, j'étais presque las d'être aussi riche. Tout en sachant très bien que si je ne l'étais pas, je ferais tout pour le devenir. Ou le redevenir. Parce qu'on avait quand même pas mal d'avantages à avoir beaucoup de fric. Certains diraient, entre autres, "fréquenter du beau monde". Mais ce n'était pas trop mon avis. Tout ça n'était pas du beau monde. Ils étaient tous faux. Complètement superficiels. C'en était tout simplement désespérant. Et vraiment très lassant, par la même occasion.

Quoi qu'il en soit, que ce genre de soirée me plaise ou non, je devais quand même m'y rendre. Avec un peu de chance, j'y rencontrerais quelques personnes que je ne trouvais pas de trop mauvaise compagnie. Il fallait y croire ! Ce fut donc bien avec cet espoir là que je m'y rendis. Un sourire des plus faux était affiché sur mon visage. Mais comme à mon habitude, je donnais très bien le change. Les gens n'y voyaient, comme toujours, que du feu ! J'étais charmant et charmeur. J'échangeais quelques poignets de main, fis quelques baises mains et me forçais même à discuter avec untel ou unetelle. J'étais justement en compagnie d'un groupe de personne à la conversation particulièrement assommante, quand j'aperçu un visage que je ne connaissais que trop bien. Emilia était l'une de mes rares véritables amis dans ce milieu là. Mais ça faisait un bout de temps que je ne l'avais pas vu. Et au premier coup d'oeil, elle me sembla totalement paumée dans cette réception. A croire qu'elle était en train de se demander ce qu'elle foutait là. Ce qui était sans doute bien le cas. Ce que je pouvais comprendre d'ailleurs. « Emilia ? » Tentai-je finalement en lui barrant la route quand je me postai devant elle.

realised by morphine.

_________________

This is a fight to the death, our holy war, a new romance, a trojan whore. This is a fight to the day night, black white, a victory dance, a burning riot. We will we will we will rise again. I am the I am the best. She claimed and more a battle scarred conquistador. This is a fight for our love. Lust hate desire. We are the children of the great empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emilia M. Wells

avatar

✗Passion première : L'art
√ Date d'inscription : 04/01/2015
✗Dollars : 28
√ Messages : 30

MessageSujet: Re: The best thing about memories is making them... | Vitaly & Emilia   Mer 8 Avr - 21:36


The best thing about memories is making them...
Vitaly & Emilia

De prime abord, ce n’était pas vraiment le genre de soirées qui passionnait Emilia. Elle était loin d’être aussi fortunée que la plupart des personnes se trouvant ici. Et elle ne voyait pas vraiment ce qu’elle venait faire lors d’un tel gala. Mais elle y avait été conviée et n’avait pas pu refuser d’y aller… Mais, perte de mémoire ou pas, elle voyait bien qu’elle n’avait rien en commun avec tous ces gens. Ils semblaient tous si superficiels… Cela avait le don d’agacer la jeune femme. Et pourtant, elle se faisait violence pour rester. Après tout, cela lui permettait de faire de nouvelles rencontres et donc, de potentiels clients. Parce que la plupart étaient plutôt haut placés, chefs d’entreprise, etc… Et s’ils pouvaient faire appel à Emilia pour leur communication digitale, cela lui allait très bien ! Et puis, elle restait aussi parce qu’elle avait besoin de sortir et de voir autre chose. Depuis l’accident, elle n’osait plus trop sortir. Il y avait encore un peu de peur. Et puis, surtout, elle ne se souvenait de rien ni de personne. Sortir équivalait à affronter l’inconnu. Et Emilia avait encore un peu de mal à cela… Mais soit. Elle était là et comptait bien rester. Même si, clairement, échanger des banalités avec des inconnus n’était pas ce qu’il y avait de plus enrichissant ou passionnant. De toute façon, elle ne se souvenait de personne et n’avait donc rien de mieux à faire…

La jeune femme s’était peu à peu isolée, s’éloignant de la foule. Elle n’aimait pas ça. Et elle ne s’y sentait vraiment pas à sa place. Perdue dans ses pensées, elle ne remarqua même pas qu’un homme s’était approché d’elle et lui faisait désormais face. « Emilia ? » Surprise, elle leva aussitôt la tête et croisa le regard de cet homme qui semblait la connaître. Sauf que, bien sûr, elle n’avait pas la moindre idée de qui lui, il était. Elle se souvenait juste de l’avoir vu avec Jeremiah. Son mari avait prit le soin de lui parler des invités qu’elle était censée connaître. Et lui en avait montré certains en photos. Dont lui. Emilia en était sûre. Avec un tel regard et un tel sourire, difficile de passer à côté. « Hum… Oui… ? » déclara-t-elle en observant l’inconnu. Elle essayait désespérément de se souvenir ce que son mari avait bien pu lui dire sur lui… Mais elle n’arrivait même pas à se remémorer son prénom. C’était pas commun, sinon elle s’en souviendrait… « Je suppose qu’on est censés se connaître… Mais je suis désolée, depuis l’accident, je n’ai toujours pas retrouvé la mémoire… » confia-t-elle rapidement et un peu gênée, se demandant qui était ce type et ce qu’il pouvait bien savoir d’elle. En y réfléchissant davantage, elle parvint à se souvenir que Jeremiah lui avait montré une photo de ce type sur la couverture d’un livre. Oui, c’était ça ! Il avait écrit un livre… ou quelque chose du genre. Jeremiah le lui avait expliqué lorsqu’ils avaient parlé des différents invités.



crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The best thing about memories is making them... | Vitaly & Emilia   

Revenir en haut Aller en bas
 
The best thing about memories is making them... | Vitaly & Emilia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sean - please excuse the mess, the kids are making memories
» The Best Memories With Memories
» L'esprit du vieux manoir [ Pour l'équipe Caruso, Rivière et Memories.]
» hederian ▲ only one thing matters, we’re still here.
» The Making Of Harry Potter - Warner Bros Studio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Star-Spangled Banner :: NEW YORK :: Uptown (Manhattan) :: Upper East Side-